10 mai 2021

Le Kenya est à nouveau ouvert aux voyageurs du monde entier

Entrée au Kenya

Les passagers arrivant sur des vols internationaux vers le Kenya doivent présenter un certificat COVID-19 négatif à l’arrivée obtenu au plus tard 96 heures avant le départ de leur pays d’origine. La température corporelle doit être inférieure à 37,5°C (99,5°F) et les visiteurs ne doivent avoir aucune toux persistante, aucune difficulté à respirer et aucun autre symptôme pseudo-grippal.

Tous les passagers à l’arrivée sur des vols internationaux dont la température corporelle n’est PAS supérieure à 37,5 degrés C (99,5 degrés F) ; n’ayant PAS de toux persistante, de difficultés respiratoires ou d’autres symptômes pseudo-grippaux ; et avec un test COVID-19 PCR négatif basé sur effectué dans les 96 heures avant le voyage et sont originaires de pays considérés comme des zones de transmission du COVID-19 à risque faible à moyen doivent être exemptés de la quarantaine.

La liste des pays identifiés à partir desquels les voyageurs seront exemptés de la quarantaine comprend :

  • Canada
  • Corée du Sud
  • Namibie
  • Ouganda
  • Chine
  • Rwanda
  • Maroc
  • Japon
  • Zimbabwe
  • Ethiopie
  • Suisse

D’autres pays ont été identifiés à la suite d’un examen plus approfondi et d’une consultation entre les secrétaires de cabinet responsables des transports, de la santé et du tourisme :

  • Les États-Unis d’Amérique (sauf pour la Californie, la Floride et le Texas)
  • Royaume-Uni
  • France
  • Allemagne
  • Pays-Bas
  • Qatar
  • Emirats Arabes Unis
  • Italie

L’examen des pays dont les voyageurs ne seront pas tenus d’être mis en quarantaine à leur arrivée sera effectué quotidiennement par le ministère de la Santé.


Tests en cas de suspicion de COVID-19

S’il y a un cas signalé de COVID-19 sur un vol ou si les symptômes ci-dessus sont détectés, tous les passagers à moins de deux rangées du passager présentant les symptômes seront mis en quarantaine pour des tests. Si les résultats du test sont négatifs, ils seront autorisés à quitter l’établissement.

Il est obligatoire pour tous les passagers arrivant au Kenya de remplir le formulaire de surveillance de la santé des voyageurs du ministère de la Santé. Le formulaire doit être rempli en ligne avant le débarquement. Les passagers recevront un code QR après avoir rempli le formulaire et devront l’afficher à un responsable de la santé du port pour procéder à l’immigration.

Le 6 juillet 2020, le gouvernement kényan a annoncé que le transport aérien local reprendrait ses activités à partir du 15 juillet 2020 et que les voyages internationaux reprendraient à partir du 1er août 2020. Le ministère kényan du Tourisme et de la Faune a mis en œuvre une réduction des frais d’entrée au parc à partir de juillet 1, 2020 au 30 juin 2021.

Le gouvernement kényan est convaincu que des mesures strictes de prévention et de contrôle des infections doivent être suivies : la distanciation sociale, une bonne hygiène des mains et le port du masque restent obligatoires.

Kenya Airways a repris ses vols internationaux à partir du 1er août 2020. La validité du certificat COVID-19 de la compagnie aérienne pour tous les vols entrants vers le Kenya est de 96 heures. Pour les vols au départ du Kenya, un certificat COVID-19 n’est pas requis, sauf si votre pays de transit ou de destination en exige un. Tous les passagers à bord d’un vol Emirates ont besoin d’un certificat COVID-19 négatif, obtenu au plus tard 96 heures avant le départ du vol.

Mais si vous avez envie de partir pour le Kenya dans les prochaines semaines, alors il va vous falloir être très vigilant, car en effet vous aurez besoin de certains documents administratifs comme un passeport et bien évidemment un visa ! Voici quelques conseils qui vous permettront d’obtenir un visa bien plus rapidement que par les méthodes classiques !

Comment obtenir un visa électronique obligatoire pour pouvoir voyager au Kenya ?

Si vous avez prévu d’organiser vos prochaines vacances au Kenya pour y découvrir ses paysages somptueux et magiques, alors ne prenez pas trop l’organisation de cet évènement à la légère et renseignez-vous bien sur les différentes modalités nécessaires à cet effet. Vous devrez en effet forcément obtenir un e-Visa pour le Kenya dans les plus brefs délais : si vous ne l’avez pas, il vous sera tout simplement impossible de vous rendre sur place et vous ne pourrez même pas embarquer à bord de l’avion !

Malheureusement, il est très fréquent que des français qui ne soient pas mis au courant ou qui ne sont tout simplement pas assez vigilants font la grave erreur de ne pas faire le nécessaire : ils le regrettent alors très rapidement car ils ne peuvent pas ensuite choisir de partir dans des lieux majestueux comme on en trouve au Kenya ou ailleurs dans le monde. Mais pire encore, cela les empêche parfois de retrouver leur famille qu’ils n’ont pas pu voir depuis de nombreuses années parce qu’ils n’ont pas fait de demande de visa électronique obligatoire au préalable, quand cela ne concerne pas tout simplement un voyage d’affaires, comme on peut en voir encore beaucoup avec la France. Enfin, vous risqueriez de perdre de l’argent dans ces cas précis car les remboursements des réservations pourraient ne pas avoir lieu pour vous, une grosse perte pour votre portefeuille !

#rebuildingtravel