9 mars 2021

La Californie renonce-t-elle à la protection COVID-19?

Les autoroutes de Californie restent vides, les restaurants sont fermés, mais le besoin d’ouvrir l’économie est grand. Une légère atténuation des nouveaux taux d’infection est une raison suffisante pour que la Californie et certains autres États fassent un énorme pas en avant pour rouvrir

Alors que les hôpitaux ne sont pas en mesure de gérer tous les cas de coronavirus, les gens meurent en nombre record, la Californie et d’autres États américains ont décidé de réduire les restrictions à partir du 1er février.

En raison de restrictions strictes, le nombre de nouveaux cas a légèrement diminué en Californie, mais reste le plus élevé du pays.

Alors que les pays européens se bloquent avec beaucoup moins de cas de COVID-19, les États-Unis ont une approche différente.

Il semble que l’économie gagne la bataille, permettant aux plus forts de survivre.

Quelques heures après que le gouverneur Gavin Newsom de Californie a levé les règles du coronavirus au foyer dans tout l’État, le comté de Los Angeles a annoncé qu’il emboîtait le pas, ouvrant la voie à une réouverture significative de certains secteurs de l’économie.

Les changements permettront à nouveau de manger en plein air et allégeront les restrictions sur d’autres entreprises, comme les services de soins personnels.

Cette décision intervient alors que les cas de coronavirus et les hospitalisations commencent à diminuer après une vague hivernale dévastatrice, sans parler d’une nouvelle version plus dangereuse du COVID-19 a maintenant été introduite dans l’État

  • Repas en plein air: Le comté a suspendu les repas du restaurant en plein air alors que la vague hivernale empirait. Le changement a suscité l’indignation générale et des contestations juridiques de la part de certains restaurants. En vertu d’une nouvelle ordonnance sanitaire, le comté a déclaré que les repas en plein air seraient à nouveau autorisés à partir de vendredi, pour la première fois depuis Thanksgiving. Les repas dans les restaurants intérieurs restent interdits.
  • Couvre-feu: Les règles qui ont interrompu les opérations des entreprises non essentielles entre 22 h et 5 h seront levées à partir de vendredi.
  • Réunions privées: Les résidents sont autorisés pour la première fois depuis le 30 novembre à rencontrer des personnes extérieures à leur foyer. Les rassemblements sont limités à trois ménages et à un total de 15 personnes et doivent avoir lieu à l’extérieur.
  • Centres de divertissement familial: Ceux-ci peuvent ouvrir pour des opérations extérieures à 50% de leur capacité, avec effet immédiat.
  • Musées / zoos / aquariums: Ceux-ci peuvent s’ouvrir immédiatement pour des opérations extérieures.
  • Salles de cartes: Ceux-ci peuvent s’ouvrir immédiatement pour des opérations extérieures à 50% de leur capacité.
  • Golf miniature / karts / cages de frappeurs: Ceux-ci peuvent s’ouvrir immédiatement pour des opérations extérieures à 50% de leur capacité.
  • Hôtels / motels: Le tourisme et les déplacements individuels sont désormais autorisés.
  • Services de soins personnels, tels que les salons de coiffure et d’ongles: Ceux-ci peuvent s’ouvrir immédiatement pour des opérations intérieures à une capacité de 25%.
  • Opérations basées sur la foi: Il est recommandé de les reprendre à l’extérieur uniquement.
  • Centres commerciaux / centres commerciaux: Ceux-ci sont limités à 25% de capacité à l’intérieur, une augmentation de 20%. Les aires de restauration et les espaces communs doivent rester fermés.
  • Installations de fitness: Les gymnases restent ouverts pour les opérations extérieures.