24 novembre 2020

Air Canada reçoit la certification IATA en évaluation environnementale étape 2

Dans le cadre de l’engagement d’Air Canada à opérer de manière durable et responsable, la compagnie aérienne a récemment entrepris un processus de certification rigoureux avec l’International Air Transport Association pour recevoir une certification environnementale de pointe, IEnvA Stage 2.

Le programme d'évaluation environnementale de l'IATA (ou IEnvA) est un système de gestion environnementale spécialement développé pour le secteur aérien, il démontre l'équivalence avec la norme de systèmes de gestion environnementale ISO 14001: 2015. Un SGE identifie les aspects environnementaux des activités d’une organisation et gère ses impacts; il fixe les objectifs environnementaux, les cibles et les indicateurs de performance de l’entreprise et gère les obligations de conformité à travers une démarche d’amélioration structurée, documentée et continue.

«Par le biais d'IEnvA, Air Canada, en tant que citoyen du monde, démontre l'importance de la conformité environnementale et de la durabilité dans ses activités. Il permet une approche organisée de la gestion environnementale, du reporting et de l'atténuation des impacts environnementaux. Cela nous permet d’intégrer plus formellement nos activités de conformité environnementale et nos initiatives de développement durable aux activités d’Air Canada », a déclaré Teresa Ehman, directrice principale des affaires environnementales d’Air Canada.

Air Canada est la première compagnie aérienne en Amérique du Nord à être certifiée Stage 2, ce qui représente le plus haut niveau de conformité IEnvA et oblige une compagnie aérienne à démontrer une amélioration continue de sa performance environnementale. En plus des critères IEnvA Stage 1, IEnvA Stage 2 oblige Air Canada à développer et mettre en œuvre, entre autres:

  • Critères de notation de l'importance environnementale / des risques.
  • Plans de gestion environnementale pour résoudre les problèmes environnementaux, notamment:
    • Objectifs environnementaux et plans associés pour atteindre ces objectifs.
    • Mécanismes de contrôle pour atteindre et maintenir la conformité et la performance environnementales.
  • Programmes de formation environnementale.
  • Plans de communication environnementale.
  • Procédures d'intervention d'urgence.

Air Canada prend des mesures concrètes dans la lutte contre le trafic illicite d'animaux sauvages

En travaillant à la certification IEnvA, Air Canada a également reçu la certification IATA sur le commerce illégal des espèces sauvages (IWT), qui prend des mesures concrètes dans la lutte contre le trafic illicite d’espèces sauvages dans le monde. Air Canada est également la première compagnie aérienne en Amérique du Nord à recevoir cette certification.

Introduite l'an dernier par l'IATA, la certification IWT intègre les 11 engagements de la déclaration de United for Wildlife (UFW) Buckingham Palace, qu'Air Canada a signée, pour les compagnies aériennes engagées dans la lutte contre le commerce illégal d'espèces sauvages.

«Nous sommes fiers d'être la première compagnie aérienne en Amérique du Nord à atteindre cette norme de l'industrie en prenant des mesures concrètes dans la lutte contre le trafic illégal d'espèces sauvages, dans le cadre d'un effort mondial pour aider à conserver la faune et la biodiversité», a déclaré Calin Rovinescu, président et chef Chef de la direction d'Air Canada. «Air Canada demeure déterminée à exploiter ses activités de manière durable, responsable et éthique, et se consacre à la prévention du trafic d'espèces sauvages et à la sensibilisation au problème et à ses conséquences. Nous sommes impatients de travailler avec les principales parties prenantes et les organisations de conservation pour lutter davantage contre le trafic illégal d'espèces sauvages. »

Le module IWT a été développé avec le soutien du partenariat de l'USAID sur la réduction des possibilités de transport illégal d'espèces menacées d'extinction (ROUTES) et fait partie de l'évaluation environnementale de l'IATA (IEnvA), qui comprend un processus de certification en deux étapes, tous deux réalisés par Air Canada.

En tant que transporteur mondial, Air Canada peut jouer un rôle important en aidant à prévenir les effets dévastateurs du commerce illégal d'espèces sauvages. Malgré les perturbations de 2020, Air Canada Cargo a élaboré et mis en place des contrôles et des procédures pour réduire la probabilité de transporter des animaux sauvages et des produits sauvages illégaux.

On estime que le commerce international illégal d'espèces sauvages vaut entre 7 et 23 milliards de dollars, et ce commerce pervers affecte plus de 7 000 espèces chaque année.

Les engagements de la Déclaration du palais de Buckingham comprennent:

  • Adopter une politique de tolérance zéro concernant le commerce illégal d'espèces sauvages.
  • Amélioration de la capacité de l’industrie à partager des informations sur les activités illégales.
  • Encourager le plus grand nombre possible de membres du secteur des transports à s'inscrire.

Toutes ces mesures visent à rendre plus difficile pour les braconniers et autres d’expédier leurs produits illégaux vers des marchés où ils peuvent être vendus à des fins lucratives. La conservation de la faune et la préservation de la biodiversité ne sont pas les seuls domaines touchés par le commerce illégal d'espèces sauvages. Le trafic d'espèces sauvages contourne les contrôles sanitaires aux frontières et présente une menace de transmission de maladies tant aux animaux qu'aux humains.

«Il existe un lien entre la façon dont la faune est traitée, la façon dont elle peut propager des maladies zoonotiques et la façon dont nous nous sommes retrouvés avec un potentiel de pandémie dans le monde», a déclaré Teresa Ehman, directrice principale des affaires environnementales d’Air Canada.

La sécurité et le bien-être des animaux ont toujours été au cœur des préoccupations environnementales d’Air Canada. En 2018, Air Canada Cargo est devenue la première compagnie aérienne à obtenir la certification IATA CEIV pour les animaux vivants, répondant aux normes les plus élevées en matière de transport d'animaux vivants.

Air Canada a également pour politique de ne transporter aucune cargaison de trophées de lions, de léopards, d'éléphants, de rhinocéros et de buffles d'eau dans le monde entier comme fret, ou de primates non humains destinés à la recherche en laboratoire et / ou à des fins expérimentales, bien au-delà de son engagement à protéger les espèces sauvages en voie de disparition. conformément à la Convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction (CITES) de la faune et de la flore sauvages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *