Catégories
Tourisme

Le président de l'EHMA exhorte les dirigeants européens à sauver le tourisme

Ezio A. Indiani, président de la plus grande et la plus importante association européenne de gestionnaires d'hôtels de luxe, en collaboration avec les délégués nationaux, a écrit directement aux chefs de gouvernement et au Parlement européen pour lancer un appel pour sauver le tourisme.

Le président de l'European Hotel Managers Association (EHMA) a ressenti l'impulsion irrésistible de faire appel aux gouvernements et aux institutions européennes face à la crise actuelle provoquée par la pandémie COVID-19, qui a mis à genoux l'ensemble du secteur du tourisme, un segment qui génère plus de 13% du PIB (direct et indirect), 6% de l'emploi et 30% du commerce intérieur de l'UE.

La lettre, qui est un véritable «cri de douleur», a été envoyée aux présidents du Parlement et de la Commission européenne ainsi qu'aux premiers ministres européens et aux ministres du tourisme par l'intermédiaire des délégués nationaux de l'EHMA.

«Nous avons appelé les gouvernements et les institutions à considérer l'industrie du tourisme et de l'hôtellerie comme une priorité absolue et à prendre des mesures agressives et coordonnées aux niveaux local, national et même international pour limiter la perte d'emplois et la fermeture d'entreprises dans l'immédiat et dans le présent. le long terme », explique Ezio A. Indiani, président de l'EHMA et GM Hotel Principe di Savoia à Milan.

«Nous demandons une aide financière et fiscale pour protéger l'emploi sous toutes ses formes, y compris les emplois saisonniers et à durée déterminée, prévenir les dommages irréparables et nous donner la possibilité de rouvrir progressivement les hôtels à la fin de l'urgence COVIS.»

«La reprise sera lente et l'industrie hôtelière a un besoin urgent de financement, de compensation pour manque de bénéfices, d'annulation des coûts de prêt et de leur renégociation, exonération des frais de location, allègement fiscal et report des paiements, fonds de soutien psychologique et formation des employés» , poursuit Indiani.

«Enfin, un financement est nécessaire pour promouvoir le tourisme et les transports afin de faciliter les voyages internationaux. Il y a eu de nombreuses crises dans le passé, mais aucune n'est aussi grave.

«Jamais auparavant dans les 46 ans d'histoire de cette Association depuis sa fondation en 1974, l'EHMA – European Hotel Managers Association – a ressenti le besoin de solliciter une aide institutionnelle.

L'Association compte actuellement 421 membres dans 27 pays européens, ce qui correspond à une part de marché d'environ 10% du tourisme de haut niveau en Europe.

#rebuildingtravel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *