Alors que la Jamaïque se prépare à vivre sa meilleure saison touristique estivale, le ministre du Tourisme, l’hon. Edmund Bartlett est parti pour les États-Unis.

Le ministre et une équipe de hauts responsables du tourisme ont quitté l’île pour l’Amérique afin de dialoguer avec les parties prenantes essentielles du plus grand marché source de visiteurs de la Jamaïque.

Le premier arrêt du ministre Bartlett sera à New York où il participera aux célébrations annuelles de la Semaine des Caraïbes organisées par l’Organisation du tourisme des Caraïbes (OTC). L’événement de signature fournit une plate-forme pour présenter la marque des Caraïbes et fournir des mises à jour et un soutien aux agents de voyages et aux médias, promouvoir un leadership éclairé et encourager le réseautage au sein de l’industrie du tourisme.

Pendant trois jours (du 5 au 8 juin), le ministre du Tourisme participera à une série d’activités qui comprendront la réunion du Conseil des ministres du Tourisme, une réunion avec JetBlue Vacations et JetBlue Airlines, une entrevue avec Good Day New York, le CTO Tourism Industry Marketing Conference, la signature officielle d’un accord entre le Global Tourism Resilience & Crisis Management Center (GTRCMC) et l’Université George Washington et le CTO Media Marketplace.

« Nous prenons la route pour renforcer les arrivées de notre plus grand et meilleur marché, les États-Unis. Plus de 74 % de nos visiteurs viennent des États-Unis et nous ne tenons pas cela pour acquis. Nous sommes déterminés à pérenniser le secteur cet été, et la rencontre avec nos partenaires américains est cruciale pour atteindre cet objectif », a déclaré le ministre Bartlett.

Compte tenu du récent avis aux voyageurs émis par le département d’État américain, le ministre du Tourisme a souligné qu’il était essentiel que les visiteurs américains se souviennent de l’expérience « sûre, sécurisée et transparente » qu’offrent des vacances jamaïcaines.

L’assurance de la destination étant au cœur de l’orientation politique du ministère du Tourisme, le ministre Bartlett a en outre noté qu’il est prudent que la présence de la Jamaïque se fasse sentir sur le marché américain en ce moment.

Le ministre du Tourisme retournera brièvement en Jamaïque avant de se rendre à Miami, en Floride, où il rencontrera des acteurs clés de l’industrie des croisières, notamment Carnival Corporation, Royal Caribbean et le Association des croisières Floride-Caraïbes (FCCA). Le ministre Bartlett et son équipe feront également un court voyage à Atlanta, en Géorgie, pour des réunions avec Delta Vacations et Delta Airlines, l’un des principaux transporteurs historiques des États-Unis.

Après sa visite à Atlanta, le ministre Bartlett retournera en Floride pour le Miami World Travel Expo (WTE), où il participera à une table ronde suivie d’une réunion avec des dirigeants du groupe Expedia, propriétaires de plus de 200 sites de réservation de voyages dans 75 pays. des pays.

« New York, Miami et Atlanta sont les villes dont nous recevons traditionnellement un grand afflux de visiteurs américains. Ces zones ont également une forte concentration de «Jaméricains» qui choisissent souvent de rentrer chez eux et de dépenser leur argent touristique pendant la saison estivale. Nous avons stratégiquement ciblé ces villes pour un impact maximal tout en veillant à ce que la contribution du tourisme à l’économie jamaïcaine continue de croître », a ajouté le ministre Bartlett.

★★★★★