Catégories
Tourisme

Le chef de l'ONU exhorte les dirigeants du G20 à adopter le plan COVID-19 en temps de guerre

Le chef de l'ONU, Antonio Guterres, exhorte les dirigeants des pays du G20 à prendre des mesures conjointes pour aider les pays en développement à faire face à une «crise sanitaire mondiale» au milieu d'une pandémie de coronavirus.

Le chef des Nations Unies a envoyé une lettre ouverte, datée de lundi, aux dirigeants du G20 avant leur téléconférence prévue sur l'épidémie de COVID-19.

António Guterres a exhorté les dirigeants à adopter un plan «en temps de guerre» «en temps de crise humaine».

La lettre, datée de lundi, exhortait le G20 à prendre des mesures, notamment le lancement d'un plan de relance coordonné d'une valeur de «billions de dollars» pour aider les pays pauvres; une interdiction des droits de douane, des quotas ou d'autres restrictions au commerce; et un appel à lever les sanctions pour aider certains pays à obtenir des vivres et des fournitures médicales.

En pensant à l'Iran et à la Corée du Nord, António Guterres a également encouragé le G20 à lever les sanctions imposées aux pays pour garantir leur accès à la nourriture et aux fournitures médicales essentielles.

Le chef de l'ONU a écrit que le G20 représente 85% du produit intérieur brut mondial et qu'il a un intérêt direct et un rôle essentiel à jouer pour aider les pays en développement à faire face à la crise.

« Nous ne sommes aussi forts que le système de santé le plus faible de notre monde interconnecté », a écrit Guterres.

Lors d'un briefing, un porte-parole de l'ONU a exprimé sa préoccupation quant au risque de propagation rapide du coronavirus en Afrique. Il a déclaré qu'une équipe locale de l'Organisation mondiale de la santé avait confirmé plus de 600 cas dans 34 pays africains au 19 mars, contre 147 cas il y a une semaine.

Les cas confirmés de coronavirus dans le monde ont dépassé 398 000 avec plus de 17 400 décès, selon un décompte de l'Université Johns Hopkins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *