26 novembre 2020

La Journée de l'Afrique célèbre le virtuel avec l'office africain du tourisme réunissant la Mère Afrique

« Nous tous est sorti de Afrique», A déclaré le Dr Taleb Rifai, patron de l'Office africain du tourisme et ancien secrétaire général de l'OMT. « C’est pourquoi c’est un grand honneur pour moi de avoir rejoint le africain Office du tourisme. « 

Cuthbert Ncube, fier président de l'Office africain du tourisme, a déclaré que l'Afrique se réunissait en ces temps difficiles.

L'honorable ministre du Commerce et de l'Industrie de Zanzibar, Amina Salum Ali, a donné un conseil aux femmes de l'industrie du tourisme pour leur survie. Elle a convenu que cela allait changer la donne.

Hon. Moses Vilakati, ministre du Tourisme Eswatini, exhorte les pays à travailler ensemble en éliminant les obstacles liés aux visas pour permettre au tourisme de circuler. En outre, il a mis l'accent sur une politique de marketing africain uni. cela permettrait à l'Afrique de commercialiser comme une seule destination. Tel a été le message et le but de l'Office africain du tourisme. Le ministre est allé plus loin et a poussé la gestion combinée des destinations pour l'Afrique et a mentionné la nécessité d'un ciel ouvert dans les politiques aériennes africaines.

Alain St. Ange, président de l'Office africain du tourisme et candidat à la présidence des Seychelles, a expliqué ce qui «fait démarrer l'industrie» et il voulait dire durabilité.

Le Dr Walter Mzembi, chef de la sécurité d'ATB et ancien ministre des Affaires étrangères du Zimbabwe, a tenté de mettre la menace de COVID-19 dans une perspective plus réaliste.

Mzembi et le Dr Taleb Rifai ont tous deux expliqué l'importance du tourisme national et régional lors de la reconstruction du tourisme traversant cette crise.

Phumza Dyani, Directeur de l'innovation, Chambre de commerce panafricaine, a expliqué que les économies panafricaines travaillaient ensemble. Elle a expliqué une approche à court et à long terme.

Khaya Dlanga, CMO de Rain et auteur à succès sud-africain, a déclaré: «Les gouvernements ne doivent pas être innovants, le secteur privé le fait. Les gouvernements doivent seulement permettre l'innovation.

La discussion d’aujourd’hui a été organisée par l’African Tourism Board sous la direction de Zine Nkukwana, président du comité de marketing de l’ATB et animée par Desiree Chauke, journaliste de radiodiffusion travaillant pour le radiodiffuseur public sud-africain SABC.

Conférenciers inclus:

  • Cuthbert Ncube, président de l'Office africain du tourisme
  • L'honorable ministre Amina Salum Ali – Commerce et industrie Zanzibar
  • Hon. Moses Vilakati, ministre du Tourisme Eswatini
  • Khaya Dlanga, CMO: Rain, auteur à succès sud-africain
  • Dr. Walter Mzembi, ancien ministre du tourisme, Zimbabwe
  • Phumza Dyani, Directeur de l'innovation, Chambre de commerce panafricaine
  • Alain St.Ange, ancien ministre du tourisme, Seychelles
  • Dr. Taleb Rifai, ancien Secrétaire général de l'OMT et président du projet ATB Project Hope

L'Office africain du tourisme célèbre le style africain et pratiquement

Plus de détails sur la célébration d’aujourd’hui sont disponibles sur www.africantourismboard.com/africaday

À propos de l'Office africain du tourisme

  • Notre Philosophie:
    Le tourisme comme catalyseur de l'unité, de la paix, de la croissance, de la prospérité et de la création d'emplois pour les peuples d'Afrique
  • Notre vision:
    Où l'Afrique devient UNE destination touristique dans le MONDE
  • Notre code d'éthique:
    L'ATB soutient le Code mondial d'éthique du tourisme de l'OMT qui souligne le rôle «décisif et central» de l'OMT, tel que reconnu par l'Assemblée générale des Nations Unies, dans la promotion et le développement du tourisme en vue de contribuer au développement économique, à la compréhension internationale, paix, prospérité, respect universel et respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction et sans aucune forme de discrimination.
  • Le conseil d'administration fait preuve de leadership et conseil sur une base individuelle et collective à ses organisations membres.
  • L’Office africain du tourisme fournit un plateforme efficace pour que le secteur public et le secteur privé s'engagent et tendent la main.

Pour rejoindre ATB, rendez-vous sur www.africantourismboard.com/join/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *