7 mars 2021

La Jamaïque augmente sa capacité de test COVID-19 pour répondre à une demande accrue

Tous les visiteurs qui viennent en Jamaïque pourront accéder aux modalités de test approuvées pour leur permettre de répondre aux exigences de leur pays respectif pour la rentrée.

Le ministre du Tourisme, Edmund Bartlett, a révélé que la Jamaïque avait renforcé son infrastructure de test COVID-19 pour répondre à la demande croissante de tels tests, motivée par les nouvelles exigences de voyage sur les principaux marchés touristiques.

«La Jamaïque est maintenant très prête. Nous avons développé l’infrastructure pour sécuriser les quantités d’agents de test et / ou pour activer les méthodes de test viral qui sont approuvées par les autorités compétentes. Ainsi, tous les visiteurs qui viennent en Jamaïque pourront avoir accès aux modalités de test approuvées pour leur permettre de répondre aux exigences de leur pays respectif en matière de rentrée », a déclaré le ministre Bartlett.

Cela fait suite à la récente ordonnance des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, qui exige la preuve d’un résultat négatif au test COVID-19 pour les passagers aériens voyageant aux États-Unis. Des exigences similaires ont déjà été introduites par les gouvernements du Canada et du Royaume-Uni, qui exigent que toutes les personnes se rendant dans ces pays présentent des résultats de test négatifs pour faciliter l’entrée ou pour éviter l’auto-quarantaine.

Le ministre a souligné que les améliorations apportées au cadre de test étaient impulsées par le groupe de travail spécial qu’il a récemment mis sur pied pour diriger les efforts visant à renforcer la capacité de test du COVID-19 de la Jamaïque. Le groupe a également créé un système qui facilitera le processus pour les visiteurs.

«Le groupe de travail a fait beaucoup de travail. Ce qui implique de prendre des mesures pour évaluer et déterminer la capacité de répondre au besoin de tests de tous les visiteurs qui retournent dans leur pays et je suis heureux de dire que ce travail est terminé. Nous pouvons affirmer positivement que les laboratoires sont tous accrédités et dotés de ressources », a souligné le ministre.

«Nous avons également mis en place deux accords de licenciement. Ils sont situés à des emplacements proches des deux aéroports internationaux de Montego Bay et de Kingston », a déclaré le ministre Bartlett.

Des installations de test sont également en place dans tous les grands hôtels du pays et des dispositions de transport sont en place pour faciliter le déplacement des visiteurs vers le centre de test le plus proche, s’il n’y en a pas sur place. Les visiteurs auront également la possibilité de payer les tests avant leur arrivée dans les installations.

Le ministre a également indiqué qu’une politique est en cours d’élaboration pour les visiteurs dont le test est positif avant leur départ de l’île. «Pour les visiteurs dont le test est positif, nous avons un programme de soins positifs qui est en cours de structuration. Les hôtels seront les premiers intervenants en permettant aux visiteurs de rester sur la propriété dans une zone désignée tout au long de la période, surtout s’ils sont asymptomatiques, pour répondre aux exigences leur permettant de rentrer chez eux », a-t-il déclaré.

Le ministre a également expliqué que les nouvelles exigences en matière de déplacement sont lourdes. «Ces nouvelles exigences sont très difficiles et nous sommes déjà gênés par les protocoles existants. Les nouveaux ne font qu’ajouter à ce fardeau. Il augmente les coûts et réduit les volumes, et aura des implications en termes de viabilité de certaines entités. Cependant, cela n’affecte pas la qualité et le niveau d’expérience élevé qu’offre la Jamaïque. Nous sommes toujours la meilleure destination à visiter », a déclaré le ministre.

Le groupe de travail spécial est dirigé par le ministre Bartlett et comprend le président de la Jamaica Hotel and Tourist Association (JHTA), Clifton Reader; Premier vice-président de l’Association des hôtels et du tourisme des Caraïbes (CHTA) et ancien président de la JHTA, Nicola Madden-Greig; Président de la société de développement de produits touristiques (TPDCo), Ian Dear; Le vice-président du Sandals Group et président du Conseil du réseau de liens touristiques, Adam Stewart; Directeur exécutif de Chukka Caribbean Adventures et président de l’équipe de gestion du corridor résilient COVID-19, John Byles; et conseiller principal et stratège au ministère du Tourisme, Delano Seiveright.

Ce groupe de travail travaille avec le ministère de la Santé et du Mieux-être et les acteurs du tourisme, tant dans les secteurs public que privé.

Les visiteurs sont encouragés à consulter le site Web de l’Office du tourisme de la Jamaïque (www.visitjamaica.com) ainsi que le site Web du ministère de la Santé et du Bien-être (www.moh.gov.jm) pour des mises à jour sur les modalités de test et les installations de test approuvées.