27 février 2021

Hawaiian Airlines annonce une perte de 162,6 millions de dollars

Comme c’est le cas pour toutes les compagnies aériennes du monde entier, Hawaiian Airlines a enregistré une perte énorme de près de 163 millions de dollars au dernier trimestre de 32020.

Pour le quatrième trimestre de 2020, Hawaiian Holdings, Inc., société mère de Hawaiian Airlines, Inc., a annoncé aujourd’hui une perte nette de 162,6 millions de dollars américains.

«Bien que 2020 ait été l’année la plus difficile que l’industrie du transport aérien ait connue, nous sommes encouragés par le fait que la réouverture d’Hawaï au tourisme grâce au programme de test pré-voyage de l’État et les partenariats de test réussis d’Hawaï nous ont permis de commencer le voyage vers reprise », a déclaré Peter Ingram, président et chef de la direction de Hawaiian Airlines. «Mes collègues m’inspirent chaque jour avec leur détermination à persévérer et à sortir fortement de la pandémie alors qu’ils naviguent à travers les défis et créent des solutions innovantes pour positionner Hawaiian pour un succès à long terme. Les impacts négatifs du COVID-19 créeront un début de 2021 difficile, mais nous sommes convaincus que les éléments structurels sont en place pour une reprise durable.

Liquidité et ressources en capital

Au 31 décembre 2020, la société avait:

  • Trésorerie, équivalents de trésorerie et placements à court terme non affectés de 864 millions de dollars.
  • Dette en cours et obligations de location-financement de 1,3 milliard de dollars.
  • Responsabilité du trafic aérien de 534 millions de dollars.

En janvier 2021, la société a demandé à participer au programme d’extension du programme de soutien de la paie (la «prolongation du PSP»), qui fait partie de la loi de crédits consolidée de 2021, et s’attend à recevoir environ 168 millions de dollars de fonds dans le cadre du programme.

Quatrième trimestre 2020

Le 15 octobre 2020, la société a atteint un point d’inflexion important dans sa reprise de la pandémie COVID-19 avec la réouverture d’Hawaï au tourisme grâce au lancement du programme de test pré-voyage de l’état d’Hawaï, qui permet aux clients d’éviter la mise en quarantaine avec la preuve d’un test COVID-19 négatif, sous réserve de certaines exigences spécifiques à l’île.

Au cours du quatrième trimestre, la société a rétabli le service sans escale d’Honolulu à Las Vegas, Phoenix, San Jose, Oakland, New York et Boston, rétablissant le service à tous ses points d’origine pré-pandémique sur le continent américain, ainsi que non -service d’arrêt de Honolulu à Tokyo-Haneda, Japon; Osaka, Japon; et Séoul, Corée du Sud. Bien que la société ait doublé sa capacité par rapport au troisième trimestre de 2020, sa capacité était en baisse de 72% par rapport à la même période en 2019.

Les tests étant la clé de la reprise des voyages à Hawai’i, la société a lancé une gamme d’options de test pour les voyageurs, y compris l’accès à des kits de test par la poste et à des laboratoires de test exclusifs au volant dans certaines passerelles du continent américain.

Pour accroître ses liquidités, la société a levé un produit net d’environ 41 millions de dollars grâce à la vente d’environ 2,1 millions d’actions ordinaires dans le cadre du programme d’offre sur le marché (programme ATM) de la société au cours du quatrième trimestre. La Société peut vendre jusqu’à 5 millions d’actions au total dans le cadre du programme ATM.

Le 1er octobre 2020, la Société a mis en place des programmes de congés volontaires permanents et prolongés avec chacun de ses groupes de travail. Au total, la société a réduit ses effectifs d’environ 2 400 employés, soit plus de 32 pour cent de tous les employés, dont environ 2 100 étaient volontaires. Depuis le 26 janvier 2021, tous les employés qui ont fait l’objet d’un congé involontaire entre le 1er octobre 2020 et le 15 janvier 2021 ont reçu des avis de rappel conformément à l’extension PSP.

En octobre 2020, la société a signé un amendement avec le Trésor américain augmentant le montant total du prêt du programme de secours économique (ERP) de la loi CARES en vertu de la loi sur l’aide, le soulagement et la sécurité économique du coronavirus (loi CARES) de 420 millions de dollars à 622 millions de dollars, dont 577 millions de dollars non utilisés. La société a jusqu’au 28 mai 2021 pour déterminer la part des fonds ERP restants à emprunter.

En octobre 2020, la société a conclu un accord avec Boeing pour retarder les livraisons de 787-9 dans le cadre de son contrat d’achat de 10 avions. La société prévoit de prendre livraison de 787-9 avions de 2022 à 2026 et son premier avion sera livré en septembre 2022.

Perspectives du premier trimestre 2021

La société a annoncé le 8 décembre 2020 qu’elle lancerait quatre nouvelles routes en mars et avril 2021; vols sans escale de Honolulu à Austin, Texas; Orlando, Floride et Ontario, Californie, ainsi qu’un nouveau vol de Long Beach, Californie à Maui.

La société s’attend à ce que sa capacité du premier trimestre 2021 soit en baisse d’environ 50% par rapport au premier trimestre de 2019, le programme de test avant voyage de l’État d’Hawaï devant rester en place tout au long du premier trimestre.

La société prévoit que ses dépenses en immobilisations pour l’ensemble de l’année 2021 seront d’environ 50 à 70 millions de dollars.

#rebuildingtravel