16 juin 2021

L’IATA salue la poussée du G20 pour relancer le tourisme

Les ministres du tourisme du G20 conviennent de soutenir la restauration sûre de la mobilité en suivant les lignes directrices du G20 à Rome pour l’avenir du tourisme

  • Le G20 a la bonne orientation et le bon programme pour relancer les voyages et le tourisme
  • Aucune industrie ne sait mieux que la sécurité est primordiale que l’aviation
  • Des données existent pour soutenir les mesures ciblées que le G20 vise

L’Association du transport aérien international (IATA) a salué l’accord des ministres du tourisme du G20 pour soutenir la restauration sûre de la mobilité en suivant les lignes directrices du G20 à Rome pour l’avenir du tourisme.

L’IATA a exhorté les gouvernements du G20 à suivre rapidement leur approbation des lignes directrices par des actions, en particulier le programme en cinq points pour restaurer la mobilité en toute sécurité:

  • Partager des informations entre l’industrie et les gouvernements pour éclairer les politiques et les décisions afin d’assurer une mobilité sûre.
  • Convenir d’approches internationales communes pour le dépistage, la vaccination, la certification et l’information du COVID-19.
  • Promouvoir l’identité numérique des voyageurs, la biométrie et les transactions sans contact pour des voyages sûrs et fluides.
  • Fournir aux voyageurs des informations accessibles, cohérentes, claires et à jour pour encourager et faciliter la planification et les voyages.
  • Maintenir et améliorer la connectivité, la sécurité et la durabilité des systèmes de transport.

«Le G20 a la bonne orientation et le bon programme pour relancer les voyages et le tourisme. La combinaison des vaccinations et des tests sont les moteurs pour rendre les voyages largement et en toute sécurité accessibles. De plus, la promesse du Premier ministre Draghi selon laquelle l’Italie est prête à accueillir à nouveau le monde et l’encouragement à réserver des vacances devraient être une source d’inspiration pour les autres dirigeants mondiaux. Il rend compte de l’urgence qui est nécessaire pour avancer rapidement et en toute sécurité dans la restauration de la liberté de voyager », a déclaré Willie Walsh, directeur général de l’IATA.

Gestion des risques

L’accent mis sur le partage d’informations, la collaboration pour mettre en œuvre des processus pratiques et des politiques axées sur les données est particulièrement bienvenu. Ce sont les bases de la gestion des risques du COVID-19 alors que nous nous dirigeons vers la normalité.

«L’appel du G20 à un effort combiné de l’industrie et des gouvernements pour partager l’information nous pousse vers le cadre de gestion des risques qui est nécessaire pour un redémarrage. Aucune industrie ne sait mieux que la sécurité est primordiale que l’aviation. Une gestion efficace des risques – fondée sur des preuves, des données et des faits – sous-tend tout ce que font les compagnies aériennes, et c’est une compétence aéronautique fondamentale qui peut aider les gouvernements à rouvrir les frontières en toute sécurité. Plus d’un an après le début de la crise, et avec six mois d’expérience avec les vaccins, des données existent pour soutenir les mesures ciblées que le G20 vise. L’utilisation des données pour guider les plans de redémarrage devrait être stimulée par le plan d’action du G20 », a déclaré Walsh.