4 juillet 2020

Les New-Yorkais doivent porter des masques en public «là où la distanciation sociale n'est pas possible»

Le Gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a déclaré dans un décret, publié sur Twitter aujourd'hui, que les New-Yorkais « DOIVENT porter un masque ou un couvre-visage en public dans les situations où la distanciation sociale n'est pas possible. » À titre d'exemple, il a mentionné les transports publics et les trottoirs occupés.

Le gouverneur a évité la possibilité de poursuites pénales pour ne pas avoir porté de masques, mais a fait allusion à des «sanctions civiles» si les gens refusaient de suivre l'ordre et a suggéré qu'une surveillance de voisinage serait suffisante pour l'instant.

Appelant à l'aide de l'administration Trump, Cuomo a déclaré que « les tests à grande échelle » étaient « le meilleur outil pour rouvrir la société en toute sécurité » et a insisté sur le fait que « nous ne pouvons pas obtenir de tests de diagnostic ou d'anticorps à grande échelle sans le soutien fédéral ».

New York a enregistré 752 décès avec le coronavirus au cours des dernières 24 heures – une légère baisse par rapport à la veille – mais Cuomo at « Nous ne sommes pas encore sortis du bois » et nous nous sommes engagés à effectuer 2 000 tests d'anticorps anti-piqûre ou plus par jour, en mettant l'accent sur les premiers intervenants et les travailleurs de la santé.

L'État est actuellement l'épicentre de la pandémie de coronavirus, avec plus de 202 000 cas confirmés et 10 834 décès par le virus, selon les statistiques de New York. Cependant, le nombre de victimes publié mardi par la ville de New York comprend près de 3 800 personnes qui n'ont jamais été testées pour le coronavirus mais simplement supposées avoir la maladie.

Les États-Unis ont enregistré 614 482 cas mercredi et quelque 132 276 décès, selon l'Université Johns Hopkins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *