4 juillet 2020

Le ministre jamaïcain du Tourisme informe la presse de sa réouverture au milieu de COVID-19

Le ministre jamaïcain du Tourisme, l'hon. Edmund Bartlett, a parlé lors d'une conférence de presse numérique aujourd'hui, le 4 juin 2020, sur la façon dont le gouvernement rouvrira après le coronavirus. Ici, ses points de discussion sont partagés.

Alors que le gouvernement prévoit de rouvrir l'économie au milieu de la pandémie de COVID-19, le tourisme occupe une place centrale, et pour cause. L’industrie du tourisme est le pain et le beurre de la Jamaïque. Il est responsable de 9,5% du PIB; contribue à 50% des recettes en devises de l'économie; et génère 354 000 emplois directs, indirects et induits.

Le tourisme est une grande entreprise – dont 80% est une petite entreprise – les restaurants, les marchands d'artisanat, les voyagistes et les opérateurs de transport, les attractions, les bars, les boutiques hors taxes. En raison de la nature transversale du tourisme et des liens avec d’autres secteurs productifs, il stimule également l’agriculture, l’industrie manufacturière et l’économie créative.

C'est dans ce contexte que nous tenons à relancer le tourisme, gravement paralysé par la pandémie.

Le ministère du Tourisme a calculé les retombées économiques.

La perte estimée de recettes touristiques directes pour le gouvernement en raison de COVID-19 d'avril 2020 à mars 2021 est de 38,4 milliards de dollars jamaïcains.

La perte globale estimée pour l'économie par les dépenses des visiteurs des arrivées en escale est de 107,6 milliards de dollars jamaïcains.

Vous pouvez donc voir que la réouverture progressive de nos frontières aux voyageurs internationaux le 15 juin ne concerne pas seulement le tourisme. C'est une question de vie économique ou de mort.

Nous devons remettre au travail plus de 350 000 travailleurs déplacés en raison d'une pandémie. Nous devons apporter un peu de salut aux nombreuses entreprises touristiques qui sont actuellement gravement menacées par l'économie.

En disant cela, je suis conscient du sentiment du public que nous allons trop vite, et cela posera un risque pour la santé du peuple jamaïcain. Je tiens à vous assurer que la réouverture se fera en toute sécurité et de manière à protéger nos travailleurs touristiques de première ligne, les citoyens jamaïcains et nos visiteurs. Comme le souligne notre Premier ministre, nous devons continuer à protéger des vies tout en garantissant nos moyens de subsistance.

Notre gouvernement a fait preuve de cohérence dans sa concentration et sa détermination à contenir la pandémie et avec d'excellents résultats. Nous n'avons pas l'intention de défaire ce bon travail.

Par conséquent, permettez-moi de souligner que les non-ressortissants qui entrent à partir du 15 juin seront soumis au même processus de dépistage de la santé et des risques (contrôles de température, observation des symptômes) que les nationaux.

Selon le dépistage, s'ils sont jugés à risque élevé, ils devront s'auto-mettre en quarantaine à destination jusqu'à ce que les résultats soient disponibles.

Comme annoncé précédemment, la réouverture du tourisme est guidée par une stratégie de relance en cinq points:

  1. Protocoles de santé et de sécurité robustes qui résisteront à un examen local et international.
  2. Former tous les secteurs pour gérer les protocoles et les nouveaux modèles de comportement à l'avenir.
  3. Stratégies autour des infrastructures de sécurité COVID (EPI, masques, machines infrarouges, etc.).
  4. Communication avec les marchés locaux et internationaux sur la réouverture.
  5. Une approche échelonnée de la réouverture / gestion des risques de manière structurée.

La société de développement de produits touristiques (TPDCo) a collaboré avec PricewaterhouseCoopers (PwC) pour formuler ces protocoles touristiques.

Cela fait suite à des consultations approfondies avec les agences gouvernementales locales, en particulier les ministères de la santé, de la sécurité nationale et des affaires étrangères, ainsi que le secteur privé, les syndicats et d'autres partenaires locaux et internationaux.

De plus, nos protocoles ont reçu l'approbation mondiale du World Travel & Tourism Council (WTTC).

Ils sont conçus sur la base de références de près de 20 marchés dans les Caraïbes et dans le monde, et des agences de santé internationales.

Segments de l'industrie couverts par les protocoles:

  • Hôtels
  • Petits hôtels / chambres d'hôtes
  • Attractions
  • Des plages
  • Transport
  • Achats
  • Activités sociales (restaurants et bars)
  • Ports de croisière

Les éléments fondamentaux des protocoles touristiques:

  • Désinfection
  • Masques faciaux et équipement de protection individuelle
  • Distanciation physique
  • Communications et messagerie claires
  • Activation numérique
  • Surveillance et rapports de santé en temps réel
  • Réponse rapide
  • Entraînement

Tout en mettant en œuvre ces protocoles de santé et de sécurité, nous ne voulons pas qu'ils éclipsent le «cœur et l'âme de la Jamaïque» qui fait de nous une destination si attrayante pour les visiteurs et les habitants. En d'autres termes, nous ne voulons pas que la désinfection et la distanciation physique créent une culture stérile. Nous continuerons à insuffler notre chaleur et notre culture dans tout ce que nous faisons, pour rappeler au monde que c'est l'endroit n ° 1.

Dans le cadre de notre travail plus large visant à protéger le bien-être de nos travailleurs du tourisme lors de la réouverture du secteur, mon ministère a récemment fait don de 10 000 masques à des travailleurs de l'industrie de première ligne. Cette dernière initiative est entreprise par l'entremise de la Société de développement de produits touristiques (TPDCo) et du Réseau de liens touristiques.

Nous dépensons un peu plus de 5 millions de dollars dans cet exercice, et nous sommes ravis car non seulement l'initiative facilite la fourniture d'une couverture de protection bien nécessaire, mais contribue à la durabilité économique en créant des opportunités pour les petites entreprises de créer une industrie artisanale. à travers la confection de masques. Quelque 22 petits entrepreneurs ont été engagés pour fabriquer ces masques.

Nous nous sommes concentrés non seulement sur la sûreté et la sécurité, mais également sur la protection financière du secteur.

Nous sommes en pourparlers avec la Jamaïque nationale et la Banque nationale d'import-export (EXIM) pour examiner les instruments appropriés permettant aux PME de sécuriser les équipements de sécurité COVID.

En outre, le ministère des Finances fournira 1,2 milliard de dollars en subventions touristiques COVID-19 pour soutenir les petits opérateurs du tourisme et des secteurs connexes, y compris les hôtels, les attractions et les visites, qui sont enregistrés auprès de la Tourism Product Development Company (TPDCO) .

Hier, nous avons effectué une visite d'information de certaines propriétés à Montego Bay et Ocho Rios – Hospiten, Holiday Inn, Sandals Montego Bay, Sangster International Airport, Coral Cliff / Margaritaville, Deja Resorts et Jamaica Inn – pour évaluer l'état de préparation du l'industrie pour la réouverture. Je suis satisfait de ce que j'ai vu et je suis confiant dans la réouverture du secteur du tourisme d'une manière sûre et sécurisée pour les travailleurs du tourisme, les citoyens jamaïcains et nos visiteurs.

Plus de nouvelles sur la Jamaïque.

#rebuildingtravel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *