29 octobre 2020

Le Malawi est ouvert aux voyages internationaux

L'aéroport international de Kamuzu au Malawi a été ouvert au trafic aérien commercial à compter du 1er septembre 2020. Seul un nombre limité de vols a été autorisé, le premier ayant eu lieu le 5 septembre.

Tous les passagers arrivant en République du Malawi sont tenus de présenter un certificat de test SARS Cov-2 PCR négatif obtenu dans les 10 jours précédant leur arrivée au Malawi. Tout passager sans ledit certificat se verra refuser l'entrée.

Les passagers à l'arrivée seront également tenus de procéder à l'auto-quarantaine pendant 14 jours pendant lesquels ils seront suivis par les autorités sanitaires.

Les passagers peuvent être tenus de fournir des échantillons pour le test COVID-19. Les échantillons seront collectés à l'aéroport et les résultats des tests seront communiqués à l'intéressé dans les 48 heures. Tout passager symptomatique sera pris en charge selon des directives spécifiques établies par les autorités sanitaires.

Les voyageurs doivent remplir et soumettre des formulaires de surveillance des voyages (TSF) qui seront mis à disposition à bord des aéronefs ou dans le terminal de l'aéroport. Les formulaires seront remis au personnel de santé dans l'aérogare.

Tous les voyageurs et prestataires de services sont tenus d'observer les protocoles de contrôle des infections tels que la distance sociale, le lavage et la désinfection des mains, et le port de masques faciaux si nécessaire. Les températures corporelles seront également vérifiées à divers points stratégiques.

Les citoyens américains qui souhaitent demander une extension de visa ou une extension de permis de séjour peuvent se rendre dans n'importe quel bureau d'immigration du Malawi le plus proche pour faire une demande. Pour plus d'informations, visitez le site Web de l'immigration au Malawi: https://www.immigration.gov.mw/

Dernier podcast eTN


À quoi s'attendre

Il n'y a pas de couvre-feu en place et aucune restriction sur les voyages interurbains ou interétatiques. Les options de transport public sont extrêmement limitées au Malawi. Ceux qui sont en service sont de petits minibus privés, des motos-taxis couverts et des vélos-taxis. On s'attend à ce que les minibus limitent les passagers et nécessitent l'utilisation d'un masque et une certaine distance sociale.

Les festivals, événements sportifs et autres grandes activités avec plus de 10 personnes ont été interdits avec une exemption pour les services religieux et les funérailles. Les deux derniers services peuvent avoir jusqu'à 50 participants à condition que les individus respectent les restrictions de distance sociale et les mesures sanitaires.

Les établissements de restauration rapide, les restaurants et les lieux de restauration publics sont fermés à l'exception des services à emporter. Le gouvernement du Malawi a également mis en place des lois qui rendent obligatoire le port d'un masque facial dans tous les lieux publics, et ceux qui ne respectent pas ces directives risquent des amendes. Une amende de 10 000 MWK (13 USD) est infligée si quelqu'un ne se conforme pas aux réglementations du gouvernement du Malawi concernant la restriction de la distance sociale et le port obligatoire d'un masque facial.

Au Malawi, il y avait 5 576 cas confirmés de COVID-19 dans tout le pays avec 3 420 patients guéris et 175 décès liés au 1er septembre 2020. Le gouvernement du Malawi a mis en œuvre des mesures pour limiter la propagation du virus.

#rebuildingtravel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *