Catégories
Tourisme

Le conseil d'administration de l'IATA déclare les principes du redémarrage de l'industrie

L'Association du transport aérien international (IATA) a annoncé un engagement des PDG des compagnies aériennes au sein de son conseil des gouverneurs en faveur de cinq principes de reconnexion du monde par le transport aérien. Ces principes sont:

  1. L'aviation accordera toujours la priorité à la sécurité et à la sûreté: les compagnies aériennes s'engagent à travailler avec nos partenaires au sein des gouvernements, des institutions et de l'industrie pour:
  • Mettre en œuvre un régime de biosécurité fondé sur la science qui assurera la sécurité de nos passagers et de notre équipage tout en permettant des opérations efficaces.
  • Veiller à ce que l'aviation ne soit pas une source significative de propagation de maladies transmissibles, y compris COVID-19.
  1. L'aviation réagira avec souplesse à mesure que la crise et la science évoluent: les compagnies aériennes s'engagent à travailler avec nos partenaires au sein des gouvernements, des institutions et de l'industrie pour:
  • Utilisez les nouvelles sciences et technologies dès qu'elles deviennent disponibles, par exemple, des solutions fiables, évolutives et efficaces pour les tests COVID-19 ou les passeports d'immunité.
  • Élaborer une approche prévisible et efficace pour gérer les futures fermetures de frontières ou restrictions de mobilité.
  • Veiller à ce que les mesures soient scientifiquement soutenues, économiquement viables, viables sur le plan opérationnel, revues en permanence et supprimées / remplacées lorsqu'elles ne sont plus nécessaires.
  1. L'aviation sera un moteur clé de la reprise économique: les compagnies aériennes s'engagent à travailler avec nos partenaires au sein des gouvernements, des institutions et de l'industrie pour:
  • Rétablir des capacités capables de répondre au plus vite aux exigences de la reprise économique.
  • Veiller à ce qu'un transport aérien abordable soit disponible dans la période post-pandémique.
  1. L'aviation atteindra ses objectifs environnementaux: les compagnies aériennes s'engagent à travailler avec nos partenaires des gouvernements, des institutions et de l'industrie pour:
  • Atteindre notre objectif à long terme de réduire les émissions nettes de carbone à la moitié des niveaux de 2005 d'ici 2050.
  • Mettre en œuvre avec succès le programme de compensation et de réduction du carbone pour l'aviation internationale (CORSIA).
  1. L'aviation fonctionnera selon des normes mondiales harmonisées et mutuellement reconnues par les gouvernements: les compagnies aériennes s'engagent à travailler avec nos partenaires au sein des gouvernements, des institutions et de l'industrie pour:
  • Établir les normes mondiales nécessaires à un redémarrage efficace de l'aviation, en s'appuyant notamment sur des partenariats solides avec l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
  • Veiller à ce que les mesures convenues soient effectivement mises en œuvre et mutuellement reconnues par les gouvernements.

«Il est important de redémarrer le transport aérien. Même si la pandémie se poursuit, les bases d'une relance de l'industrie sont en train d'être jetées grâce à une étroite collaboration de l'industrie du transport aérien avec l'OACI, l'OMS, les différents gouvernements et d'autres parties. Il reste cependant beaucoup à faire. En adhérant à ces principes, les dirigeants des compagnies aériennes mondiales guideront la relance sûre, responsable et durable de notre secteur économique vital. Le vol est notre affaire. Et c'est la liberté partagée de chacun », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l'IATA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *