27 janvier 2021

Le chef de cabinet est décédé vendredi des suites d'un coronavirus

Il était considéré comme l'une des personnes les plus influentes et les plus puissantes du Nigeria, un pays d'Afrique de l'Ouest.

Vendredi soir, dans un communiqué de presse, le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé que son chef de cabinet Mallam Abba Kyari avait transmis des complications liées au coronavirus vendredi.

Le défunt avait été testé positif au COVID-19 ravageur et recevait un traitement.

Kyari, qui avait la soixantaine et avait des problèmes de santé sous-jacents, dont le diabète, était le principal assistant officiel du président de 77 ans et l'un des hommes les plus puissants du pays.

Selon le Nigeria Center for Disease Control, Kyari est le décès le plus médiatisé en raison de la maladie dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, qui compte 493 cas confirmés et 17 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *