27 janvier 2021

COVID-19 Directives à bord des aéronefs

La Federal Aviation Agency (FAA) a publié des directives provisoires actualisées en matière de santé et de sécurité au travail en lien avec les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) pour les transporteurs aériens et les membres d'équipage concernant le coronavirus 2019 (COVID-19). Le CDC et la FAA fournissent ces directives supplémentaires en matière de santé et de sécurité au travail aux transporteurs aériens et à leurs équipages afin de réduire le risque d’exposition des membres d’équipage au COVID-19 et de réduire le risque de transmission du COVID-19 à bord des avions et par voie aérienne.

Le SRAS-CoV-2, le virus qui cause le COVID-19, s'est propagé dans le monde entier et dans tous les États et territoires américains. Les transporteurs aériens et les équipages effectuant des opérations aériennes ayant un lien avec les États-Unis, y compris les transporteurs aériens américains et étrangers, devraient suivre les directives de la CDC en matière de santé et de sécurité au travail.

Depuis que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré le 30 janvier 2020 que l'épidémie de COVID-19 constitue une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), le 27 mars 2020, le CDC a publié un avis de pandémie mondiale sur la santé des voyageurs, informant contre tous les voyages internationaux non essentiels.

Parce que le transport aérien reste essentiel, y compris le transport du personnel et des fournitures nécessaires pour soutenir le COVID-19 à bord des efforts de réponse et de récupération des aéronefs, il est essentiel de protéger la santé et la sécurité des équipages tout en veillant à ce que les opérations de vol essentielles puissent se poursuivre.

La FAA et le CDC recommandent que les transporteurs aériens et les membres d'équipage prennent des précautions pour éviter l'exposition des membres d'équipage au SRAS-CoV-2 et pour s'assurer que les membres d'équipage ne travaillent pas lorsqu'ils sont symptomatiques de fièvre, de toux ou d'essoufflement, ou après avoir été testés positifs pour le SRAS. CoV-2. Ils ne peuvent retourner au travail qu’après qu’ils ne sont plus considérés comme infectieux selon les critères du CDC pour l’interruption de l’isolement pour les personnes atteintes de COVID-19 hors établissement de santé.

La FAA et le CDC recommandent également que les membres d'équipage ayant une exposition connue au SRAS-CoV-2, ou les personnes atteintes de COVID-19, ne travaillent pas 14 jours après la dernière exposition potentielle. Le CDC a publié des lignes directrices pour les travailleurs exposés dans les infrastructures critiques qui pourraient avoir besoin de retourner au travail avant 14 jours: Mise en œuvre des pratiques de sécurité pour les travailleurs des infrastructures critiques qui peuvent avoir été exposés à une personne soupçonnée ou confirmée de COVID-19.

Bien que le transport aérien soit une activité économique vitale, le CDC ne recommande pas de permettre aux membres d'équipage ayant une exposition connue de continuer à travailler, même s'ils sont asymptomatiques, en raison de l'incapacité des membres d'équipage à se retirer du lieu de travail s'ils développent des symptômes pendant un vol et les défis impliqués pour isoler efficacement une personne symptomatique à bord d'un aéronef.

En outre, pour ralentir la propagation du virus, le CDC recommande l'utilisation de couvre-visage en tissu dans les lieux publics et lorsque l'éloignement social n'est pas possible. Le port de couvre-visages aide les personnes, qui peuvent avoir le COVID-19 et ne le savent pas, à éviter de transmettre le virus à d'autres. Lors de l'examen de ces directives du CDC, les transporteurs aériens et les membres d'équipage doivent être conscients des réglementations concernant l'utilisation de masques à oxygène lorsque l'opération nécessite qu'un masque à oxygène soit rapidement placé sur le visage, correctement fixé, scellé et fournissant de l'oxygène sur demande. Les transporteurs aériens devraient effectuer une évaluation des risques pour la sécurité et fournir des conseils à leurs membres d'équipage sur les procédures d'utilisation des masques faciaux car ils peuvent affecter le port des masques à oxygène.

La FAA et le CDC recommandent et s'attendent à ce que tous les transporteurs aériens et membres d'équipage basés aux États-Unis, tous les transporteurs aériens non basés aux États-Unis opérant des vols avec un lien américain et tous les membres d'équipage non basés aux États-Unis sur les vols avec un lien américain mettent en œuvre et utilisent leur plans et procédures de préparation COVID-19 élaborés par l'entreprise conjointement avec les directives de la FAA et du CDC en matière de santé et de sécurité au travail. La FAA et le CDC mettront à jour ou compléteront ce SAFO à mesure que de plus amples informations seront disponibles.

Les transporteurs aériens et les membres d'équipage devraient également examiner et intégrer dans leurs plans et procédures de préparation au COVID-19, les directives du CDC, «Mise à jour des directives provisoires pour les compagnies aériennes et les équipages des compagnies aériennes: Coronavirus Disease 2019 (COVID-19)» sur le site Web du CDC à l'adresse suivante: https: //www.cdc.gov/quarantine/air/managing-sick-travelers/ncov-airlines.html

#rebuildingtravel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *