23 janvier 2021

8 Candidats à l'élection du Secrétaire général de l'OMT

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a confirmé aujourd'hui dans une «Note Verbale» que 8 candidatures de candidats en lice pour le poste de Secrétaire général de l'OMT avaient été reçues.

Le Secrétariat de l'OMT a déclaré que 6 candidats n'incluaient pas la documentation requise et, par conséquent, ne se conformaient pas aux procédures.

Cela ne laisse actuellement cette course qu'à deux candidats:

  1. Mme Shaikha Mai bint Mohammed Alkhalifa du Royaume de Bahreïn
  2. M. Zurab Pololikashvili de Géorgie

Bien qu'il ait rendu une réunion impossible pour certains et difficile pour d'autres, M. Pololikashvili, l'actuel Secrétaire général, insiste encore pour que la 113e session du Conseil exécutif se tienne les 18 et 19 janvier à Madrid, Espagne. En septembre, le même Secrétaire général a fait valoir à la 112e session de la réunion du Conseil exécutif dans son pays d'origine, la Géorgie, qu'une réunion de janvier serait plus facile à coïncider avec FITUR, un salon international annuel du voyage à Madrid.

Une semaine à peine après la réunion de Géorgie, FITUR a été reporté du 19 au 23 mai 2021 en raison du verrouillage du COVID en Espagne. Si la réunion devait se prolonger en janvier, les membres du Conseil exécutif ne pourraient pas envoyer leurs ministres à une telle réunion en toute sécurité, laissant le vote entre les mains du personnel de l'ambassade.

M. Pololikashvili était l'ambassadeur de Géorgie en Espagne et est bien connecté au sein de la communauté diplomatique à Madrid. C'est un désavantage évident pour Mme Shaikha Mai bint Mohammed Alkhalifa du Royaume de Bahreïn.

M. Pololikashvili a déjà montré que son intention était de rendre la concurrence difficile, voire impossible, en reportant l'élection à janvier 2021 et la date limite d'inscription des nouveaux candidats de janvier 2021 à novembre 2020. Une solution équitable aurait été de donner plus et pas moins. pendant une pandémie mondiale.

Il appartient maintenant aux pays suivants d'appeler l'actuel Secrétaire général de l'OMT à annuler la décision de la 113e réunion du Conseil exécutif de permettre la tenue d'une réunion physique et à la candidate en lice de Bahreïn de se préparer et de faire pression pour elle élection. À l'approche des fêtes de fin d'année, une telle préparation pour assister à une réunion pendant un verrouillage COVID-19 pourrait être considérée comme un abus de pouvoir égoïste de la part de M. Pololikashvili.

eTurboNews a reçu un commentaire confidentiel selon lequel Zurab a été approché par un membre du Conseil exécutif demandant un changement de date pour la réunion de janvier aux nouvelles dates FITUR en mai, mais le Secrétaire général a refusé avec force de prendre en considération.

FITUR a été la raison pour laquelle la réunion a été repoussée en janvier. Puisque FITUR est maintenant en mai, pourquoi les dates des réunions du Conseil exécutif n'ont-elles pas pu être modifiées? La réponse est évidente, et une agence affiliée à l'ONU doit être neutre et ne pas prendre l'intérêt d'un pays par rapport à un autre.

Seuls les membres du Conseil exécutif de l'OMT votent lors de la nouvelle élection du Secrétaire général. Celui qui gagne doit être confirmé par l'Assemblée générale en octobre 2021.

Les 35 membres votants sont actuellement:

  1. Algérie
  2. Azerbaïdjan
  3. Bahreïn
  4. Brésil
  5. Cabo Verde
  6. Chili
  7. Chine
  8. Congo
  9. Côte d ”Ivoire
  10. Egypte
  11. France
  12. Grèce
  13. Guatemala
  14. Honduras
  15. Inde
  16. L'Iran
  17. Italie
  18. Japon
  19. Kenya
  20. Lituanie
  21. Namibie
  22. Pérou
  23. le Portugal
  24. République de Corée
  25. Roumanie
  26. Fédération Russe
  27. Arabie Saoudite
  28. Sénégal
  29. les Seychelles
  30. Espagne
  31. Soudan
  32. Thaïlande
  33. Tunisie
  34. dinde
  35. Zimbabwe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *