24 janvier 2021

6 rangers tués dans une attaque terroriste contre le parc national des Virunga

Le Parc national des Virunga en République démocratique du Congo (RDC) a annoncé la mort tragique de 6 gardes du parc survenue vers 7h30 du matin à la suite d’une attaque perpétrée par un groupe armé soupçonné d’être une milice Maï Maï.

L’attaque a eu lieu près de Kabuendo, qui est situé près de la frontière du parc, dans le secteur central, entre Nyamilima et Niamitwitwi. Les enquêtes préliminaires indiquent que les Rangers ont été pris par surprise et n’ont pas eu la possibilité de se défendre, et que les responsables de l’attaque sont des groupes Maï-Maï locaux.

L’un des gardes, RUGANYA NYONZIMA Faustin a survécu avec de graves blessures et a été évacué vers Goma où il est désormais hors de danger.

Situé dans l’est de la République démocratique du Congo, le parc national des Virunga (Parc national des Virunga) de 7800 kilomètres carrés (3000 miles carrés) est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’un des trésors les plus riches en biodiversité au monde et le plus ancien parc national d’Afrique. Il abrite plus d’espèces de mammifères, d’oiseaux et de reptiles que toute autre zone protégée de la planète – y compris trois taxons extraordinaires de grands singes.

Il s’étend des montagnes des Virunga au sud, aux montagnes Rwenzori au nord, en bordure du parc national des volcans au Rwanda et du parc national des montagnes Rwenzori et du parc national Queen Elizabeth en Ouganda.

Malheureusement, 200 rangers ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions depuis 1925 avec le dernier incident en avril 2020 lorsque douze rangers et cinq civils ont été tués dans une embuscade près du parc. Le dernier incident souligne le sacrifice que subissent les rangers pour protéger les gorilles des montagnes en voie de disparition du danger de la guerre civile et des milices voyous.

Le parc est géré par les autorités congolaises du parc national, l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et son partenaire la Fondation Virunga.

Vous trouverez ci-dessous les noms de ces 6 rangers décédés et leurs biographies:

BURHANI ABDOU SURUMWE

Date de naissance: 27/05/1990 (30 ans)

Originaire de: Territoire du Nyiragongo / Nord-Kivu

Relation: célibataire

Année d’engagement: 01/10/2016

Numéro: 05278

Rang: Garde 1ère classe

Fonction: Chef de section

KAMATE MUNDUNAENDA Alexis

Date de naissance: 25/09/1995 (25 ans)

Originaire de: Territoire de Lubero / Nord Kivu

Relation: célibataire

Année d’engagement: 01/10/2016

Numéro: 05299

Rang: Garde 1ère classe

Fonction: section adjoint

MANENO KATAGHALIRWA Reagan

Date de naissance: 05/03/1993 (27 ans)

Originaire de: Territoire de Beni / Nord Kivu

Relation: célibataire

Année d’engagement: 01/12/2017

Numéro: NU

Qualité: NU

Fonction: Patroller

KIBANJA BASHEKERE Eric

Date de naissance: 12/12/1992 (28 ans)

Originaire de: Territoire de Rutshuru / Nord-Kivu

État matrimonial: marié, 2 enfants

Année d’engagement: 01/12/2017

Numéro: NU

Qualité: NU

Fonction: Patroller

PALUKU BUDOYI Innocent

Date de naissance: 12/11/1992 (28 ans)

Originaire de: Territoire du Nyiragongo / Nord-Kivu

Relation: célibataire

Année d’engagement: 01/12/2017

Numéro: NU

Qualité: NU

Fonction: Patroller

NZABONIMPA NTAMAKIRIRO Prince

Date de naissance: 25/12/1993 (27 ans)

Originaire de: Territoire de Rutshuru / Nord-Kivu

État matrimonial: marié, 1 enfant

Année d’engagement: 01/09/2017

Numéro: NU

Qualité: NU

Fonction: Patroller

DÉCHIRURE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *