13 avril 2021

Reprise des escales des navires de croisière aux Seychelles

Lors d’une réunion tenue le mercredi 31 mars 2021, le Cabinet a discuté de la reprise des escales des navires de croisière aux Seychelles.

  1. Le moratoire sur le secteur des croisières aux Seychelles a été levé.
  2. Pour commencer, seuls les petits navires de croisière durables d’une capacité maximale de 300 passagers seront autorisés à accoster à Port Victoria.
  3. Tous les navires doivent avoir des protocoles de santé et de sécurité bien établis, conformes aux normes internationales établies et aux normes du ministère de la Santé.

La réunion a approuvé la réouverture immédiate du secteur des croisières à la suite du moratoire imposé en mai 2020. Cela faisait suite à une réunion des parties prenantes tenue le 16 mars 2021 présidée par le ministre responsable du tourisme composé à la fois de représentants du gouvernement et du secteur privé pour examiner la possibilité de la réouverture des escales des navires de croisière aux Seychelles.

Avec la pandémie COVID-19 et les risques et impacts associés, un moratoire a été imposé en mai 2020 sur l’entrée des navires de croisière aux Seychelles. Cependant, le gouvernement, conscient de l’impact des navires de croisière sur l’économie, et désormais davantage doté d’une compréhension plus approfondie de la pandémie mondiale ainsi que des moyens d’en atténuer la propagation, a lancé le processus de réouverture provisoire des Seychelles aux navires de croisière. visiteurs.

Compte tenu des risques associés à la pandémie du COVID-19, le Cabinet a approuvé que, comme point de départ, seuls les petits navires de croisière durables d’une capacité maximale de 300 passagers soient autorisés à accoster à Port Victoria et à naviguer dans les eaux des Seychelles. . Ces navires seront du côté du luxe attirant des clients haut de gamme avec un pouvoir d’achat élevé, offrant ainsi une plus grande valeur ajoutée.

Le Cabinet a indiqué que tous les navires doivent avoir des protocoles de santé et de sécurité bien établis, conformes aux normes internationales établies et aux normes du ministère de la Santé. Les protocoles doivent s’étendre au débarquement des clients effectuant des visites ou d’autres activités connexes. De plus, afin de réduire l’impact de toute épidémie de COVID-19 à bord des navires, le Cabinet a approuvé que tous les équipages et passagers soient encouragés à se faire vacciner.

Le Cabinet a en outre approuvé que, conformément à des directives strictes, seul un certain nombre de visiteurs seront autorisés à débarquer sur certaines îles désignées afin de ne pas perturber l’environnement et la tranquillité dont jouissent les clients premium très payés des îles.

En outre, le Cabinet a recommandé qu’un comité des parties prenantes concernées, présidé par le ministère responsable du tourisme, soit mis en place pour élaborer un plan d’action complet, précisant comment tirer le meilleur parti des croisiéristes. Le comité évaluera et développera les plates-formes pertinentes nécessaires pour faciliter des activités et des programmes supplémentaires pour soutenir la croissance du secteur et permettre aux revenus de se répercuter sur l’économie nationale.

La décision est conforme à l’approche du gouvernement d’un modèle de tourisme «  de grande valeur et à faible impact  » que les Seychelles s’efforcent également de défendre, ainsi qu’à la nécessité de protéger la santé générale de la population locale et des visiteurs.

Plus d’actualités sur les Seychelles

#rebuildingtravel