Il Ouragan Béryl a commencé à donner la fessée Jamaïque alors que son œil, entouré des vents les plus forts, continue de se rapprocher. Sur le flanc oriental de ouragan puissant, bandes de fortes pluies continuer à envelopper des parties de Haïti, ce qui pourrait provoquer des inondations et des glissements de terrain. La Bureau de préparation aux catastrophes et de gestion des urgences (ODPEM) du pays a exhorté ce mercredi la population vivant dans les zones de basse altitude et sujettes aux inondations à déménager dans des refugesavant l'énorme tempête.

L'agence météorologique locale prévoit des précipitations totales de 100 à 200 millimètres (quatre à huit pouces) et des ondes de tempête dangereuses qui feront monter le niveau de l'eau jusqu'à deux à trois mètres (six à neuf pieds).

Le Premier ministre jamaïcain Andrew Holness avait précédemment annoncé qu'un ordre d'évacuation était en vigueur pour les zones sujettes aux inondations et aux glissements de terrain, aussi bien celles situées au niveau de la mer que celles situées à proximité de ravins ou de cours d'eau.

Source : Centre national des ouragans

Le gouvernement jamaïcain a également déclaré l'île zone sinistrée pour les sept prochains jours et a imposé un couvre-feu ce mercredi.

Le béryl a causé au total sept morts à la Grenade, à Saint-Vincent-et-les Grenadines et au Venezuela, ainsi que d'importantes destructions dans les deux premiers pays.

Le National Hurricane Center (NHC) des États-Unis prévoit un certain affaiblissement aujourd'hui ou demain jeudi, mais Beryl deviendra un cyclone majeur lors de son passage près de la Jamaïque.

Les surveillances d'ouragan, outre la Jamaïque, incluent les îles Caïmans, la côte sud d'Haïti et la péninsule du Yucatan au Mexique.

L’ouragan Beryl a été une tempête historique à ce stade précoce de la saison des ouragans 2024 dans l’Atlantique et représente un signe inquiétant pour les mois à venir.

Le béryl a causé au total sept morts à la Grenade, à Saint-Vincent-et-les Grenadines et au Venezuela, ainsi que d'importantes destructions dans les deux premiers pays.

Le National Hurricane Center (NHC) des États-Unis prévoit un certain affaiblissement aujourd'hui ou demain jeudi, mais Beryl deviendra un cyclone majeur lors de son passage près de la Jamaïque.

Les surveillances d'ouragan, outre la Jamaïque, incluent les îles Caïmans, la côte sud d'Haïti et la péninsule du Yucatan au Mexique.

L’ouragan Beryl a été une tempête historique à ce stade précoce de la saison des ouragans 2024 dans l’Atlantique et représente un signe inquiétant pour les mois à venir.

Informations connexes :

– Les États-Unis et les Caraïbes, en alerte pour une année d'ouragans plus intenses

– La reconstruction d'Acapulco coûtera 16 milliards d'euros et deux ans

– Le tourisme du 21ème siècle face à l'urgence climatique

– Les plus grands risques auxquels le monde sera confronté dans les 10 prochaines années

★★★★★