16 juin 2021

Les membres de la Commission régionale de l’OMT pour le Moyen-Orient discutent de voyages sûrs et responsables à Riyad

Les membres de la Commission régionale de l’OMT pour le Moyen-Orient ont convenu de travailler à la création de protocoles harmonisés pour soutenir la reprise des voyages régionaux à la suite de la pandémie de coronavirus.

  • Développer un cadre commun pour rouvrir les frontières internationales
  • Créer des corridors de santé publique entre les destinations pour promouvoir des expériences touristiques spécifiques et relancer des destinations touristiques de pointe
  • Travailler à la mise en œuvre du système de suivi des destinations IATA-OMT, un système de surveillance permettant de suivre les données sanitaires, les réglementations et les mouvements transfrontaliers

Les 13 membres de la Commission régionale de l’OMT pour le Moyen-Orient se sont réunis à Riyad, au Royaume d’Arabie saoudite, au lendemain de la célébration par l’agence spécialisée des Nations Unies pour le tourisme de l’ouverture officielle de son premier bureau régional dans la ville. L’adoption d’une approche coordonnée pour élaborer des protocoles unifiés pour des déplacements sûrs et responsables dans toute la région figurait parmi les priorités.

Les États membres de l’OMT au Moyen-Orient ont convenu de travailler ensemble sur des initiatives de base visant à harmoniser les protocoles de voyage et à redynamiser les voyages régionaux grâce à:

  1. Développer un cadre commun pour rouvrir les frontières internationales;

2. Créer des corridors de santé publique approuvés entre les destinations pour promouvoir des expériences touristiques spécifiques et relancer les destinations touristiques des points chauds;

3. Mettre en œuvre une solution de santé numérique commune pour faciliter l’expérience des voyageurs grâce à l’interopérabilité et à la blockchain en tant que technologies pour aider à développer des normes communes; et

4. Travailler à la mise en œuvre du système de suivi des destinations IATA-OMT, un système de surveillance permettant de suivre les données sanitaires, les réglementations et les mouvements transfrontaliers et de protéger la santé et le bien-être des 450 millions d’habitants de la région.

Les nations du monde entier luttent pour surmonter la pandémie qui a un impact si dévastateur sur le secteur mondial du tourisme.

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a présenté son rapport à la Commission régionale. Le rapport décrivait comment l’OMT avait travaillé avec tous les Membres et Membres affiliés de la région, en les soutenant notamment dans leur réponse unique et partagée aux impacts de la pandémie du COVID-19.

«Cet accord ouvre un nouveau chapitre dans le tourisme régional à travers le Moyen-Orient et établit une norme de collaboration pour d’autres régions», a déclaré Zurab Pololikashvili, Secrétaire général de l’OMT. «Les nations du monde entier luttent pour surmonter la pandémie qui a un impact si dévastateur sur le secteur mondial du tourisme. Plus les pays chercheront à suivre une voie indépendante pour sortir de la crise, plus il faudra de temps pour reconstruire les millions de moyens de subsistance touchés. Ce n’est que grâce à l’unité et à la collaboration au-delà des frontières que nous pourrons dépasser ces temps sombres et rendre à nouveau les bénéfices du tourisme disponibles au monde.