21 janvier 2021

Le trafic passagers reste faible à l'aéroport de Francfort

En octobre 2020, l'aéroport de Francfort (FRA) a desservi quelque 1,1 million de passagers, soit une baisse de 83,4% par rapport au même mois l'année dernière. Le trafic cumulé de la FRA pendant la période de janvier à octobre 2020 a chuté de 71,6%, en raison de la faible demande de passagers résultant des restrictions de voyage persistantes au milieu de la pandémie de Covid-19. En revanche, l'aéroport de Francfort a enregistré des performances de fret très positives, dépassant les niveaux d'une année sur l'autre pour la première fois depuis 15 mois. En octobre 2020, le débit de fret de la FRA (comprenant le fret aérien et la poste aérienne) a augmenté de 1,6% pour atteindre 182061 tonnes métriques – les vols de fret uniquement compensant largement les contraintes de capacité en cours pour le «fret ventre» (transporté par avion de passagers). Cette forte demande de fret peut être attribuée principalement à la reprise du commerce mondial et à la solide performance du secteur industriel de la zone euro.

Les mouvements d'aéronefs à FRA ont diminué de 62,8 pour cent d'une année sur l'autre à 17 105 décollages et atterrissages au cours du mois de référence. Les masses maximales cumulées au décollage (MTOW) se sont contractées de 59,5 pour cent à environ 1,1 million de tonnes métriques.

Dans l'ensemble du Groupe, le portefeuille d'aéroports internationaux de Fraport a continué d'enregistrer des performances de trafic très variables en octobre 2020. Certains aéroports du Groupe – en particulier en Grèce, au Brésil et au Pérou – ont enregistré des baisses sensiblement plus faibles du trafic passagers en pourcentage par rapport au mois précédent.

Le trafic à l’aéroport slovène de Ljubljana (LJU) a chuté de 89,1% d’une année sur l’autre, à 10 775 passagers. Les aéroports brésiliens de Fortaleza (FOR) et Porto Alegre (POA) ont vu le trafic combiné chuter de 57,5 ​​pour cent à 569 453 passagers. L’aéroport de Lima, la capitale du Pérou (LIM), a signalé une baisse de 82,8% du trafic à 345 315 passagers, en raison des fortes restrictions de voyage en cours dans le trafic international.

Dans les 14 aéroports régionaux grecs, le trafic a diminué de 55,3% pour atteindre 1,1 million de passagers. Sur la côte bulgare de la mer Noire, les aéroports Twin Star de Burgas (BOJ) et de Varna (VAR) ont accueilli ensemble 56 415 passagers en octobre 2020, en baisse de 61,3% d'une année sur l'autre.

L'aéroport d'Antalya (AYT) sur la Riviera turque a enregistré une baisse de 55,3% du trafic à environ 1,9 million de passagers au cours du mois de référence. L’aéroport russe Pulkovo de Saint-Pétersbourg a enregistré une baisse de 33,3% du trafic à environ 1,1 million de passagers. En Chine, l’aéroport de Xi’an (XIY) a accueilli environ 3,6 millions de passagers, soit une baisse de 12,7% du trafic par rapport au même mois l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *