4 juillet 2020

Le tourisme revient lentement en République tchèque

Il y a de bonnes et de mauvaises nouvelles. Supprimons d'abord les restrictions. Pour l'instant (mais pas pour toujours!), Les frontières tchèques restent fermées pour les pays à haut risque d'infection au COVID-19. Cependant, il y a des signes encourageants que des portes pourraient s'ouvrir aux invités internationaux dans un avenir proche. Les entreprises, hôtels, pubs et monuments tchèques s'ouvrent lentement aux résidents locaux, ce qui contribuera à garantir une expérience agréable une fois que les touristes reviendront dans nos rues pavées.

Jusqu'à présent, la République tchèque a assoupli les restrictions par étapes entre le 20 avril et le début juin. Les marchés de producteurs ont rouvert le 20 avril, les brasseries et les restaurants en plein air sont revenus le 11 mai, et les restrictions ont été levées sur les espaces intérieurs comme les châteaux, les restaurants et les centres commerciaux le 25 mai. Les visiteurs de tout pub servant Pilsner Urquell à la pression ont même reçu gratuitement une «première bière sur nous» le 25 mai pour commémorer le retour de la culture des pubs. À partir du 8 juin, les règles de distanciation sociale dans les théâtres et les cinémas seront levées et le nombre maximum de personnes lors de grands événements (par exemple concerts, conférences, mariages) passera à 500.

Avec le relâchement des restrictions, les nouveaux cas sont restés inférieurs à 100 par jour tout au long du mois de mai.

«La situation épidémiologique ne montre aucune tendance négative et la République tchèque a assez bien géré l'ensemble de la situation. À l'heure actuelle, le pays a ouvert ses frontières principalement avec les pays voisins, et nous avons hâte d'accueillir à nouveau les voyageurs américains et canadiens. Les États-Unis représentent une part importante de notre paysage touristique, avec près de 600 000 Américains en visite en 2019 », a déclaré Michaela Claudino, directrice de CzechTourism USA à New York.

Dans un pays de 10,7 millions d'habitants, la République tchèque reste environ 9 000 cas au total, avec plus de 6 000 récupérés et 315 décès.

À partir du 15 juin, les citoyens de l'UE pourront voyager entre certains pays avec moins de restrictions. Pour la République tchèque, cela comprend l'Allemagne, l'Autriche, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, la Croatie, la Grèce, Chypre, la Suisse, les États baltes, la Norvège et l'Islande. Les citoyens des pays susmentionnés seront autorisés à se rendre en République tchèque sans avoir à présenter un test COVID-19 négatif. Voyager avec moins de restrictions pourrait également s'étendre à d'autres pays européens plus tard dans l'été, et peut-être même au tourisme international cette année. Vous pouvez trouver des mises à jour sur les règles de circulation au Ministère de l'intérieur de la République tchèque. Tous les règlements sont, bien entendu, soumis à la maîtrise et à la gestion continues du virus.

#rebuildingtravel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *