13 mai 2021

Le ministre du Tourisme de la Jamaïque à l'occasion de la Journée mondiale de l'océan

Le ministre jamaïcain du Tourisme, l'hon. Edmund Bartlett a émis le message suivant en cette Journée mondiale de l'océan, le 8 juin 2020:

Notre monde a été plongé dans des temps sans précédent alors que nous cherchons à traiter et à gérer efficacement l'impact du nouveau coronavirus (COVID-19) dans notre vie quotidienne. À ce titre, nous sommes obligés «d'arrêter, de regarder et d'écouter» afin de tracer une nouvelle voie vers une reprise efficace et un développement durable.

Le secteur des voyages et du tourisme a été durement touché par le premier trimestre de 2020 et les projections actuelles montrent les pires résultats pour le tourisme international depuis 1950 et mettant fin brusquement à une période de croissance soutenue de 10 ans depuis la crise financière de 2009.

Compte tenu du fait qu’environ 90% du produit intérieur brut (PIB) de la Jamaïque est généré dans les zones côtières, un océan durable offre une option viable pour les plans de relance économique et touristique.

À cet égard, je salue le thème de cette année pour la Journée mondiale des océans des Nations Unies – «L'innovation pour un océan durable» – célébrée le 8 juin 2020. Il est devenu de plus en plus clair que l'innovation facilitée par la technologie et les outils de transformation numérique sera déterminante pour faire progresser les petits États insulaires en développement (PEID) tels que la Jamaïque vers le statut de pays développés.

Ce concept de «nouvelle normalité» alimenté par l'innovation poussera les solutions pour la reprise du tourisme et verra une diversification plus profonde des marchés d'origine géographique et des produits touristiques non traditionnels; des liens plus étroits au sein des secteurs et entre eux; la formation et le développement des travailleurs du tourisme et une plus grande concentration sur la résilience et le tourisme durable.

Les océans et les mers couvrent les deux tiers de la surface de la Terre, avec environ 80% du volume du commerce mondial transporté par mer. Avec cette considération et réaffirmant notre conviction que la nature favorise des solutions durables, l'économie bleue a un rôle important à jouer dans la reprise immédiate et à long terme de l'économie mondiale.

La Jamaïque partage une affinité particulière avec les océans et les mers au-delà d'être un petit État insulaire en développement, rappelant la signature de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer à Montego Bay en 1982. En tant qu'hôte de l'Autorité internationale des fonds marins, la Jamaïque continue de réaffirmer sa engagement envers le multilatéralisme et réponses concertées aux chocs perturbateurs qui menacent le développement durable – personne ne doit être laissé pour compte.

#rebuildingtravel