5 août 2020

La visite officielle de l'OMT en Italie marque le redémarrage du tourisme européen

La direction de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) en est à sa première visite officielle dans un État membre depuis que des restrictions aux voyages ont été introduites en réponse à COVID-19. Le voyage de quatre jours en Italie (du 1er au 5 juillet) intervient alors que l'institution spécialisée des Nations Unies pour le tourisme guide le redémarrage du secteur et que les destinations à travers l'espace Schengen ouvrent à nouveau leurs frontières aux touristes.

Tout au long de la crise COVID-19, l'OMT a dirigé la réponse du tourisme à travers une série de réunions virtuelles de haut niveau, unissant le secteur, plaidant pour un soutien politique et économique et travaillant avec les États membres pour atténuer l'impact de la pandémie et jeter les bases de la reprise . Aujourd'hui, alors que les frontières de certaines parties du monde rouvrent soigneusement leurs portes au tourisme, le Secrétaire général de l'OMT, Zurab Pololikashvili, rencontre en face-à-face les dirigeants politiques et touristiques pour changer de cap. La visite officielle en Italie marque le début de ce changement, comprenant une série de réunions de haut niveau à Rome, Milan et Venise.

L'Italie «leader mondial du tourisme»

Le Secrétaire général Pololikashvili a déclaré: «L'Italie est un leader mondial du tourisme, un allié solide de l'OMT et s'est engagée à faire du tourisme un pilier du développement économique durable. Nous devons nous appuyer sur la détermination et la solidarité qui ont caractérisé notre réponse commune à la crise pour repousser plus fort et mieux avec la durabilité et l'innovation parmi nos principes directeurs les plus importants. »

À Rome, M. Pololikashvili a tenu des réunions au plus haut niveau du gouvernement. Pour renforcer davantage la collaboration bilatérale sur la voie à suivre pour réactiver le tourisme et ses avantages économiques et sociaux, a été le fil conducteur des réunions tenues avec le Premier ministre Giuseppe Conte, les ministres de la Culture, du Patrimoine culturel et du Tourisme, Dario Franceschini et des Affaires étrangères Luigi Di Maio et la mairesse de la ville, Virginia Elena Raggi. La délégation de l'OMT a également rencontré le cardinal Parolin de la Cité du Vatican, en s'appuyant sur l'audience de l'année dernière avec le pape François.

À Milan, le Secrétaire général a rencontré le maire Guiseppe Sala – faisant avancer la 2e compétition de démarrage de tourisme sportif de l'OMT alors que la ville se prépare pour les Jeux olympiques d'hiver de 2026 – et le président Attilio Fontana de la région de Lombardie.

En plus d’apprendre la réponse de l’Italie à la pandémie de COVID-19, la visite officielle a également permis de se pencher sur l’avenir et sur les priorités de l’OMT visant à rendre le tourisme plus durable, résilient et innovant. Le jour de l'ouverture du voyage, l'aéroport de Rome Fiumicino a reçu une plaque spéciale alors que l'OMT reconnaissait son engagement envers la durabilité. En outre, les trois villes ont été officiellement invitées à faire partie de l'initiative de la Ligue des villes pour le tourisme durable de l'OMT.

Nomination de nouveaux ambassadeurs spéciaux pour un tourisme responsable

La visite officielle a également permis à l'OMT de souligner le rôle que la gastronomie et la mode, deux des industries italiennes les plus célèbres, peuvent jouer dans la croissance du tourisme et la diversification et la pertinence du secteur. En reconnaissance de leur travail, le célèbre chef Gino Sorbillo et le créateur de mode Giorgio Armani ont été nommés ambassadeurs spéciaux de l'OMT pour un tourisme responsable. Dans leurs nouveaux rôles, ils utiliseront leur statut et leur influence pour promouvoir le travail de l'OMT dans l'orientation du tourisme en ces temps difficiles et souligner le rôle important du secteur en tant que moteur économique, employeur de premier plan et promoteur d'un patrimoine culturel unique.

#rebuildingtravel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *