3 juillet 2020

La Barbade atteint le cap COVID-19, les vols reprendront le 12 juillet

Vendredi, le Premier ministre, l'hon. Mia Amor Mottley, a annoncé que la Barbade avait franchi une étape importante dans sa lutte contre COVID-19. Il n'y a plus de cas actif de COVID-19 à la Barbade et à compter du 1er juillet 2020, tous les couvre-feux seront levés.

Le Premier ministre a fait cette annonce lors d'une conférence de presse à Ilaro Court, accompagnée du ministre de la Santé et du Mieux-être, l'hon. Jeffrey Bostic; Ministre du Tourisme et des Transports internationaux, l'hon. Kerrie Symmonds; et le procureur général, l'hon. Dale Marshall. Mottley a remercié Bostic et son équipe de travailleurs de la santé pour leur travail acharné et leur dévouement à mener la Barbade vers cette percée.

«Cela témoigne de la volonté, de la discipline et de l'engagement du peuple barbadien… les autorités sanitaires, les travailleurs de première ligne, les services essentiels, le partenariat social, les médias, la police, ceux qui sont aux frontières, tous ont fait partie intégrante du succès que nous ont eu jusqu'à présent pour lutter contre cette pandémie. Et plus encore, chaque Bajan dans chaque maison et dans chaque communauté », a déclaré Mottley.

Parmi les autres mesures relaxantes annoncées, mentionnons l'éloignement physique des trois pieds, des événements sociaux avec jusqu'à 500 clients et des événements sportifs avec des spectateurs.

Réouverture de l'espace aérien commercial

Après 35 jours sans nouveaux cas, Mottley a partagé la bonne nouvelle que les vols commerciaux reprendront à l'aéroport international Grantley Adams (GAIA) à partir du 12 juillet 2020 avec un service Air Canada deux fois par semaine de Pearson International les jeudis et samedis. Le 18 juillet 2020, British Airways reprendra un vol hebdomadaire au départ de Londres Gatwick; et JetBlue devrait provisoirement revenir sur l'île le 25 juillet 2020 avec quatre vols hebdomadaires au départ de JFK à New York.

«Nous continuerons à adopter une approche fondée sur les risques pour la protection de notre pays, de notre peuple et de nos visiteurs», a-t-elle souligné.

Les vols intrarégionaux sur Caribbean Airlines devraient reprendre à la mi-juillet 2020, tandis que le service hebdomadaire de Virgin Atlantic au départ de Londres Heathrow reviendra le 1er août 2020 et augmentera en octobre pour la prochaine saison d'hiver. Quatre jours plus tard, le 5 août 2020, American Airlines reprendra ses vols au départ de Miami, en Floride.

Priorité à la santé et à la sécurité

Entre-temps, le ministre Symmonds a présenté les nouveaux protocoles pour assurer la santé et la sécurité des visiteurs et des résidents une fois les vols repris.

Dans les 72 heures précédant le départ pour la Barbade, tous les voyageurs en provenance de pays à haut risque sont fortement encouragés à passer un test PCR COVID-19 d'un laboratoire accrédité (ISO, CAP, UKAS ou équivalent). Les pays à haut risque sont définis comme ceux ayant enregistré plus de 10 000 nouveaux cas au cours des sept jours précédents et une transmission communautaire.

Les voyageurs des pays à faible risque auront jusqu'à une semaine avant le départ pour la Barbade pour passer leurs tests. Les pays à faible risque sont définis comme ceux ayant enregistré moins de 100 nouveaux cas au cours des sept jours précédents et n'appartenant pas à la catégorie de transmission communautaire.

Il y aura également une nouvelle carte d'embarquement / débarquement en ligne (carte ED), avec des questions de santé personnelles concernant les symptômes de COVID-19, que les voyageurs devront remplir. Une fois toutes les étapes requises terminées et les pièces justificatives téléchargées, les voyageurs recevront un code-barres par e-mail.

À leur arrivée à la Barbade, les voyageurs devront présenter des preuves d'un résultat négatif d'un test PCR COVID-19 et un code à barres pour effacer l'immigration.

Les voyageurs sans résultat de test PCR documenté négatif d'un laboratoire accrédité ou reconnu seront tenus de passer un test à leur arrivée et seront mis en quarantaine à leurs frais, en attendant les résultats. La période d'attente prévue pour les résultats du test est de 48 heures. Si les voyageurs échouent au test, ils seront placés en isolement où ils recevront des soins du ministère de la Santé et du Mieux-être.

À l'aéroport, d'autres protocoles généraux de santé publique restent en place, notamment le port de masques faciaux en route vers la Barbade, la distance physique à trois pieds et les contrôles de température.

L'avenir du tourisme

Alors que le pays rouvre progressivement, Symmonds a partagé des éléments du plan de redémarrage du tourisme, y compris des activités de divertissement par satellite en l'absence d'un festival officiel Crop Over, et la rénovation du populaire St. Lawrence Gap.

Le Premier ministre Mottley a ajouté que le pays encouragera également les voyageurs à choisir la Barbade pour des séjours prolongés dans le nouveau contexte du travail à distance. «Nous voulons créer un environnement qui permettra aux gens de venir à la Barbade pour travailler, se reposer et jouer à partir d'ici pendant une période prolongée pendant COVID-19. Pourquoi? Parce que nous savons que c'est l'un des meilleurs endroits sur terre pour être et rester grâce au soin que nous prendrons pour protéger les gens de cette nation et ceux qui sont ici sur l'île avec nous. »

#rebuildingtravel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *