Les préparatifs vont bon train pour permettre aux producteurs jamaïcains de mieux répondre aux demandes d’une industrie touristique relancée. À cette fin, le ministère du Tourisme travaille en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et de la Pêche et a lancé une série de réunions de haut niveau pour finaliser les dispositions nécessaires.

  1. Deux réunions importantes ont lieu en Jamaïque pour discuter de la chaîne d’approvisionnement de la viande et des coupes de viande, des produits agricoles.
  2. La Jamaica Hotel and Tourist Association (JHTA) et la Jamaica Manufacturers and Exporters Association ont participé aux réunions.
  3. Ministre du Tourisme Hon. Edmund Bartlett a déclaré que les consultations très attendues étaient entreprises afin de résoudre les problèmes liés à l’offre du secteur.

Deux réunions cruciales ont eu lieu au Montego Bay Convention Center le week-end avec des représentants du secteur agricole : une réunion impliquant la Jamaica Hotel and Tourist Association (JHTA), pour discuter de la chaîne d’approvisionnement de la viande et des coupes de viande, et des produits agricoles, et l’autre avec la Jamaica Manufacturers and Exporters Association, explorant les problèmes de la chaîne d’approvisionnement.

Ministre du Tourisme Hon. Edmund Bartlett a déclaré que les consultations très attendues étaient entreprises afin de résoudre les problèmes liés à l’offre du secteur. Il a noté que les discussions étaient : « Dans la veine de réinventer le tourisme à la suite de la pandémie de COVID-19 et de conduire les nouveaux modèles de production et de consommation dont nous avons besoin pour permettre à davantage de Jamaïcains locaux d’être connectés à la chaîne de valeur du tourisme. » Cela vise à garantir qu’un pourcentage plus élevé du dollar du tourisme reste en Jamaïque et que davantage d’emplois soient créés.

Les réunions, dirigées par le ministre Bartlett et le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, l’hon. Floyd Green, ont été accueillis car ils ont facilité le dialogue avec les fournisseurs de biens qui sont vendus aux acteurs du tourisme, suivi d’une discussion avec les hôteliers. « Le premier élément de cet arrangement est d’avoir une idée de la demande en entendant les hôtels, puis d’entendre les producteurs agricoles ce qu’ils peuvent fournir », a expliqué M. Bartlett.

« L’image qui ressort de cette consultation est que l’industrie du tourisme dit que nous sommes prêts à commencer à acheter local de manière complète; ce que nous voulons, c’est que la capacité locale soit développée pour assurer la cohérence de l’approvisionnement, la quantité et la qualité et que le prix soit bon », a déclaré le ministre Bartlett. Il a souligné que « ces quatre facteurs influenceront considérablement un degré plus élevé d’achat auprès de nos fournisseurs locaux » et la discussion se poursuivra pour assurer aux fournisseurs et aux acheteurs la cohérence des deux côtés.

Le président du Tourism Linkages Council, Adam Stewart et le président du Sous-comité agricole, Wayne Cummings, rencontreront les intervenants agricoles au cours des deux prochaines semaines pour affiner les exigences de la demande et les capacités d’approvisionnement.

En outre, M. Bartlett a déclaré que des discussions avaient été engagées avec le secteur bancaire pour faire partie de la campagne visant à faciliter la reprise complète de l’industrie du tourisme.

Il s’est dit convaincu que le tourisme montrait des signes de reprise « et c’est pourquoi nous agissons si vite pour rassembler les partenaires parce que la pandémie a littéralement stoppé le tourisme et ce que cela signifiait, c’est que nous étions tous au point zéro, et ce est un bon moment pour réunir les partenaires afin de reconstruire ensemble.

Le ministre Bartlett a souligné que la croissance de toutes les parties serait de bon augure pour l’industrie et que tous les Jamaïcains bénéficieraient d’une approche unifiée.

Plus d’actualités sur la Jamaïque

#reconstructionvoyage

★★★★★