16 juin 2021

Comment le tourisme virtuel peut rendre l’industrie du voyage et du tourisme plus durable

Comment le tourisme virtuel peut rendre l'industrie du voyage et du tourisme plus durable

"Good Tourism" Premier Partnership est pour une marque leader dans les voyages et le tourisme

Beaucoup de gens pensent que le tourisme virtuel est un battage médiatique temporaire; une activité qui disparaîtra rapidement avec la reprise des déplacements physiques après la pandémie. Mais, selon l’expert en tourisme et éducateur Hayley Stainton, le tourisme virtuel est là pour rester et il peut aider à créer une industrie plus durable. C’est un aperçu du «bon tourisme».

La pandémie a vu le monde devenir rapidement plus numérisé. Les gens se sont adaptés à la vie devant leurs écrans d’ordinateur, et notre travail et notre vie sociale ont entrepris des changements irréversibles. Dans le domaine du tourisme, nous avons vu de nombreuses organisations déplacer leurs opérations en ligne pour tenter de compenser une perte de revenus dévastatrice.

De nombreuses personnes considèrent ce déménagement en ligne comme une mesure temporaire. S’il peut être très amusant d’être guidé dans une attraction touristique via un écran d’ordinateur ou un téléphone portable, ce n’est pas une alternative au fait de voyager lui-même.

Et ils ont raison. La plupart.

Les visites virtuelles sont presque certainement une offre de produits temporaire pour de nombreuses entreprises. Cependant, je soutiens que le tourisme virtuel est là pour rester; se développera malgré la renaissance imminente de l’industrie du voyage; et sera un outil précieux non seulement pour la commercialisation des destinations et des attractions, mais aussi pour la promotion du tourisme durable et des voyages responsables.

Oui, la «fatigue du zoom» peut entraîner un déclin temporaire de l’intérêt pour les expériences virtuelles, mais une fois que la vie est revenue à une certaine forme de normalité, le tourisme virtuel deviendra une partie intégrante de l’expérience avant et après les vacances. Qu’il s’agisse d’une expérience de type «essayer avant d’acheter» ou «partager mon expérience de vacances avec grand-mère à mon retour», le tourisme virtuel ne mène nulle part. En fait, il est appelé à croître et à évoluer considérablement.

Qu’est-ce que le tourisme virtuel?

La majorité (98%) des entreprises proposant désormais des visites virtuelles utilisent des outils simples, notamment des applications vidéo comme Zoom et des plateformes comme YouTube. Cependant, le tourisme virtuel est en fait un secteur bien plus complexe et technologiquement avancé que la plupart des gens ne le pensent.

Tourisme virtuel couvre un large spectre de réalité à médiation numérique, qui comprend la réalité virtuelle, la réalité mixte et la réalité augmentée. Il existe un marché de la technologie du tourisme virtuel en pleine croissance, où les innovations peuvent et doivent être utilisées pour le plus grand bien.

Zone de survol, avec qui je travaille, est une organisation de tourisme virtuel avec une équipe d’universitaires, d’archéologues numériques et de développeurs de logiciels en son sein. C’est pourquoi c’est un leader dans le domaine émergent. Leurs reconstructions numériques d’anciens sites historiques attirent non seulement les touristes, mais aussi les étudiants et ceux qui souhaitent en savoir plus.

Reconstruction numérique de la zone de survol (à gauche) des temples romains de Baalbek, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO au Liban, sur la base de ce qui reste du site aujourd’hui (à droite) et de ce que les historiens ont déduit. Image reproduite avec l’aimable autorisation de Flyover Zone, fournie par l’auteur.

Les technologies du tourisme virtuel peuvent être utilisées à diverses fins, notamment la commercialisation de destinations touristiques et d’attractions auprès des voyageurs potentiels. Et il existe de vastes possibilités d’utilisation dans d’autres contextes, tels que l’éducation des parties prenantes sur la manière d’assumer plus de responsabilités.

Le tourisme virtuel comme outil d’enseignement de la durabilité

L’éducation est une notion clé ancrée dans le concept de tourisme durable. Afin de créer et de maintenir une industrie durable, les parties prenantes doivent être éduquées dans les domaines pertinents. Et les touristes devraient apprendre pourquoi ne pas sortir du sentier principal, pourquoi ne pas nourrir les singes, ou pourquoi ils devraient s’habiller respectueusement dans une culture inconnue, pour ne citer que quelques exemples.

Voir aussi «GT» Insight d’Ivana Damnjanović
«Voyage, histoires, éducation: les clés du bonheur?»

Il est clair pour moi que l’éducation au tourisme durable peut être facilitée par l’utilisation d’outils de tourisme virtuel. Par exemple, une compagnie aérienne pourrait offrir une brève expérience interactive en route vers une destination au cours de laquelle un passager pourrait apprendre à être un visiteur responsable. Les voyagistes et les agents de voyages pourraient envoyer des liens vers des visites virtuelles pour préparer leurs clients à ce à quoi s’attendre (et à ce que l’on attend d’eux). Les gouvernements pourraient intégrer la durabilité et l’éducation culturelle dans les programmes de formation en tourisme virtuel ainsi que dans les campagnes interactives de marketing des destinations.

L’industrie du tourisme virtuel a un énorme potentiel pour devenir un acteur clé dans l’éducation au tourisme durable. Il sera fascinant de voir comment cela évoluera dans les mois et les années à venir.

Le tourisme virtuel ne disparaîtra pas après la pandémie. Cela va simplement devenir plus sérieux. À mesure que l’IRL des voyages et du tourisme (dans la vie réelle) se rétablira, la lutte pour compenser les pertes de revenus s’atténuera, laissant la place aux acteurs sérieux et innovants du tourisme virtuel de faire progresser le secteur.

Qu’est-ce que tu penses? Partagez une courte anecdote ou un commentaire ci-dessous. Ou alors rédiger un aperçu «GT» plus approfondi. Le blog «Bon tourisme» se félicite de la diversité d’opinions et de points de vue sur les voyages et le tourisme, car les voyages et le tourisme sont l’affaire de tous.

L’image sélectionnée (haut de l’article): Image du monde numérique par Comfreak (CC0) via Pixabay. Aperçu VR par sy (CC0) via Pixabay.

A propos de l’auteur

Dr Hayley Stainton, professeur de tourisme
Dr Hayley Stainton

Hayley Stainton est un universitaire en tourisme et écrivain de voyage. Elle partage ses connaissances pratiques, conceptuelles et théoriques de l’industrie du tourisme via son site Web, Professeur de tourisme. Le Dr Stainton travaille avec l’équipe de Zone de survol développer leur offre de tourisme virtuel. Comme en témoigne ce «GT» Insight, elle est devenue fascinée par les futures applications du tourisme virtuel et ses implications pour le reste du secteur.