Les escroqueries usurpant l’identité d’entreprises connues ne sont pas un phénomène nouveau sur Internet, mais leur fréquence a considérablement augmenté. Dans ce cas, les criminels se font passer pour Booking pour envoyer de faux messages via l'hébergement aux utilisateurs, indiquant que si certaines données ne sont pas complétées dans un lien la réservation sera annulée.

Les fraudeurs ont réussi à imiter parfaitement le format et les liens habituels utilisés par la plateforme de réservation, trompant même les utilisateurs les plus prudents. En cliquant sur le lien, l'utilisateur est redirigé vers un site internet qui imite parfaitement l'apparence de Bookingoù il vous est demandé de saisir les détails de votre carte de crédit.

Image du site de réservation. Source : Hosteltur

Dans certains cas, la stratégie des criminels comprend un deuxième lien qui demande à nouveau vos coordonnées bancaires, créant un besoin d'agir immédiatement, vous indiquant que votre réservation sera annulée. Cette tactique double les chances d'obtenir les informations financières de l'utilisateur, ce qui fait que de nombreuses personnes tombent dans le piège.

Les autorités et les experts en cybersécurité recommandent de prendre des précautions extrêmes lors de la réception de ce type de messages. Il est essentiel de ne pas cliquer sur des liens suspects et vérifiez directement sur la plateforme officielle toute demande d'information. De plus, il est conseillé d'activer les systèmes d'authentification en deux étapes et d'être attentif aux signes pouvant indiquer qu'un site Web n'est pas authentique, comme des fautes d'orthographe ou des incohérences dans l'URL.

Plus d'informations:

– Airbnb et Booking baissent en bourse. Effet après l'interdiction de Barcelone ?

– Les attaques de phishing menacent le secteur du tourisme

– La Police explique (avec Airbnb) comment éviter les arnaques à la location saisonnière

★★★★★