13 mai 2021

Airbus et TNO vont développer un terminal de communication laser pour avions

Le projet fait partie du programme ScyLight (Secure and Laser communication technology) de l’Agence spatiale européenne (ESA)

  • Les technologies de communication laser sont la prochaine révolution des communications par satellite
  • Le projet couvre la conception, la construction et les tests du démonstrateur technologique
  • Le terminal UltraAir sera capable de connexions laser entre un avion et un satellite en orbite géostationnaire à 36000 km au-dessus de la Terre

Airbus et l’Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique appliquée (TNO) ont lancé un programme visant à développer un démonstrateur de terminal de communication laser pour aéronef, connu sous le nom d’UltraAir.

Le projet, cofinancé par Airbus, TNO et le Netherlands Space Office (NSO), fait partie du programme ScyLight (Secure and Laser communication technology) de l’Agence spatiale européenne (ESA). Il couvre la conception, la construction et les tests du démonstrateur technologique. Les technologies de communication laser sont la prochaine révolution dans les communications par satellite (satcom), apportant des taux de transmission, une sécurité des données et une résilience sans précédent pour répondre aux besoins commerciaux de la prochaine décennie.

Le terminal UltraAir sera capable de connexions laser entre un aéronef et un satellite en orbite géostationnaire à 36 000 km au-dessus de la Terre, avec une technologie inégalée comprenant un système mécatronique optique très stable et précis. Le démonstrateur de technologie ouvrira la voie à un futur produit UltraAir avec lequel les taux de transmission de données pourraient atteindre plusieurs gigabits par seconde tout en offrant un anti-brouillage et une faible probabilité d’interception. De cette manière, UltraAir permettra non seulement aux avions militaires et aux drones (véhicules aériens sans pilote) de se connecter au sein d’un nuage de combat, mais aussi à plus long terme permettra aux passagers des compagnies aériennes d’établir des connexions de données à haut débit grâce à Airbus & rsquo; Constellation SpaceDataHighway. Depuis leur position en orbite géostationnaire, les satellites SpaceDataHighway (EDRS) relaient les données collectées par les satellites d’observation vers la Terre en temps quasi réel, un processus qui prend normalement plusieurs heures.

Airbus dirige le projet et apporte son expertise unique en matière de communications laser par satellite, développée avec le programme SpaceDataHighway. Il coordonnera le développement du terminal et les essais au sol et dans les airs. En tant que partenaire clé du projet, TNO apporte son expérience en opto-mécatronique de haute précision, soutenue par l’industrie néerlandaise de la haute technologie et de l’espace. Airbus Defence and Space aux Pays-Bas sera responsable de la production industrielle des terminaux. Airbus & rsquo; La filiale Tesat apporte son expertise technique dans les systèmes de communication laser et sera impliquée dans toutes les activités de test.

Les premiers tests auront lieu fin 2021 dans des conditions de laboratoire à Tesat. Dans un second temps, les tests au sol débuteront début 2022 à Tenerife (Espagne), où la connectivité sera établie entre un démonstrateur UltraAir et le terminal laser embarqué sur le satellite Alphasat en utilisant la station au sol optique de l’ESA. Pour la vérification finale, le démonstrateur UltraAir sera intégré sur un avion pour des essais en vol d’ici la mi-2022.

Alors que la demande de services par satellite augmente, les bandes de fréquences radio satcom traditionnelles connaissent des goulots d’étranglement. Les liaisons laser ont également l’avantage d’éviter les interférences et la détection, car par rapport aux fréquences radio déjà encombrées, la communication laser est extrêmement difficile à intercepter en raison d’un faisceau beaucoup plus étroit. Ainsi, les terminaux laser peuvent être plus légers, consommer moins d’énergie et offrir une sécurité encore meilleure que la radio.

Ce nouveau programme est une étape clé dans la feuille de route d’Airbus & rsquo; stratégie globale pour pousser plus loin les communications laser, ce qui mettra en avant les avantages de cette technologie en tant que facteur de différenciation clé pour fournir une collaboration multi-domaines aux clients du gouvernement et de la défense.