Le tourisme et l'hôtellerie sont les moteurs du marché du travail, comme le reconnaissent les agences de placement, qui prévoient que la campagne d'été augmentera l'emploi jusqu'à 15%, avec un impact particulier sur la côte et dans les principales villes, grâce à cette activité.

Adecco estime une augmentation comprise entre 10 et 15% par rapport à la campagne de l'année dernière, avec Catalogne, Madrid, Communauté valencienne et Andalousie menant cette croissance et atteignant près de 20 %.

L’afflux record de touristes, tant nationaux qu’étrangers, va stimuler le embauche dans le secteur du tourisme et de l'hôtellerie, avec un impact particulier sur les zones côtières et les principales villes, ainsi que dans d'autres secteurs connexes tels que aéroportcelui de Logistique et le transport.

Serveurs, cuisiniers, aides de cuisine, agents de voyages, serveurs, moniteurs de loisirs ou encore animateurs et sauveteurs seront les profils les plus recrutés. Également commis, promoteurs, vendeurs, stockeurs, caissiers, personnel du service à la clientèle et vendeurs

Le tourisme est le grand moteur du marché du travail en été. Photo : Shutterstock.

L'agence Randstad est un peu plus conservatrice dans ses prévisions. Il estime que cet été les embauches atteindront des sommets, avec 600 000 contrats, soit 12,4% de plus qu'il y a un an, mais toujours en dessous des chiffres d'avant la pandémie.

Pour secteursestime que 40% des contrats seront signés Hôtels et restaurantssuivi de Transport et Logistique (38%), commerce (17%) et Loisirs et de divertissement (presque 4%)

Les communautés autonomes ayant le plus grand poids dans les contrats seront l'Andalousie avec 18 % du total (110 375 contrats), la Catalogne avec plus de 16 % (97 060), Madrid avec près de 12 % (70 500) et la Communauté valencienne avec 11,6 % du total. (69 690), même si la Cantabrie sera celle qui connaîtra la plus forte croissance.

Les prévisions de Chômage, l'association patronale des agences de placement, sont plus modérées, avec une hausse de l'emploi de 10%, jusqu'à 630 000 contrats, compte tenu des prévisions de fréquentation hôtelière et d'arrivées touristiques. Son président, Andreu Cruañasalerté cependant de la difficultés à pourvoir « tous les postes vacants »s qui vont être générés cet été ».

Il souligne également la nécessité d'analyser effet des luminaires discontinus dans la campagnepuisqu'ils peuvent déformer les données, confondant leurs appels avec des contrats conclus uniquement pour l'été.

L'emploi dans les domaines de la santé, de la pharmacie ou de la technologie est également en croissance. Bien que pendant les mois d'été, le secteur du tourisme ait tendance à être en tête en termes de volume d'embauche, l'agence de placement Manpower souligne que ce sont les entreprises de santé et de pharmacie qui sont en tête des intentions nettes d'embauche, avec 27 %.

Ils sont suivis par la technologie (24%) ou encore les transports, la logistique et l'automobile, les biens et services de consommation et l'industrie (tous avec 19%).

Actualités connexes

– Entre 3 000 et 5 000 postes vacants dans les hôtels de la Costa del Sol cet été

– L'emploi touristique augmente de 5% et avoisine les 3 millions en mai

– Le manque de talents limite les objectifs durables des entreprises

★★★★★