Catégories
Tourisme

LE HEBDOMADAIRE # 196: C'EST 4 ANS COMME BLOGUEUR DE VOYAGES

Je vivais à Oahu à l'époque, qui est une île tropicale d'Hawaï. J'étais au dernier semestre de mon diplôme de journalisme. Assis dans la dernière rangée de classes, je me suis retrouvé privé de ses droits avec la monotonie de la majorité de mes études. Je ne me sentais pas mis au défi et je ne me sentais pas motivé par le type d’emplois que je pourrais être en mesure de remplir une fois mon diplôme terminé. J'ai suivi un cours de conception de sites Web et j'ai été assez horrible, mais j'ai commencé à créer mon blog sur le côté.

À l'époque, j'étais une énorme recrue avec un appareil photo et je ne savais rien sur la façon de créer un blog ou pourquoi quelqu'un voudrait peut-être lire le mien. Je voudrais google des termes comme «Comment installer WordPress» ou des questions encore plus simples comme «Qu'est-ce que l'URL». Je ne savais littéralement rien sur un blog ou un site Web et pour être honnête, je ne me souviens pas vraiment pourquoi je voulais en créer un… si je pouvais un jour le découvrir.

Pendant trois mois, j'ai passé chaque instant libre à concevoir le blog tout en créant simultanément mes canaux de médias sociaux et en apprenant autant que possible sur les blogs. J'avais lu quelques articles qui avaient inspiré ma stratégie de construction d'un site Web de médias sociaux qui dirigerait tout le trafic vers le blog. Comme tout dans ma vie, je fais les choses différemment. J'ai toujours une stratégie. Ce n'est peut-être pas la meilleure stratégie, mais j'ai un plan et je m'y engage.

J'ai une théorie. Si vous mettez chaque once d'effort dans une direction et une passion, il devient très difficile d'échouer. L'échec est toujours possible mais il doit lutter contre toute l'énergie positive et l'effort que vous lui lancez. Si vous faites de votre rêve une bataille difficile pour l'échec, vous lui donnez toutes les chances de l'emporter. Par nature, je mets mon cœur et mon âme dans ce projet et je le fais encore aujourd'hui. L'univers commence alors à travailler pour vous après avoir réalisé la vraie nature de votre passion.

C'est ainsi que mon voyage en tant que blogueur de voyage flambant neuf a commencé tout au long pour atteindre la position dans laquelle je suis maintenant. En avril 2020, Journeyera.com est consulté 700 000 fois par mois et est depuis longtemps ma principale source de revenus. Cela a inspiré des milliers de personnes à travers le monde à explorer des attractions naturelles dans des régions qu'elles n'avaient peut-être pas considérées. Voici la chronologie de Journey Era:

Avril 2016:

En avril 2016, le premier mois de Journey Era, j'ai publié 20 articles. Le blog a été consulté 12 000 fois. J'ai obtenu mon diplôme en journalisme ce mois-ci, j'ai emballé toute ma vie dans un sac à dos et je suis parti explorer le monde.

Le premier arrêt a été l'Indonésie, qui convenait.

Peu de gens connaissent cette histoire mais j'ai essayé de devenir blogueuse de voyage bien avant Journey Era. En 2015, je n'avais pas encore de blog, mais je suis allé seul à Bali et j'ai loué une moto. J'avais prévu de faire le tour de Bali et d'écrire une histoire à ce sujet. J'ai porté un petit cahier et j'ai écrit des choses pendant mon voyage. Je n'ai rempli que deux pages. Je ne sais pas où je comptais publier ce soi-disant «blog», mais le deuxième jour, je suis tombé sur ma moto, j'ai cassé deux dents et mis huit points de suture dans mon menton. Je suis rentré chez moi en Australie pour une opération et le blog n'a jamais eu lieu. J'avais écrit moins de 100 mots dans le cahier mais c'était une expérience qui allait rester avec moi. C’était un échec en effet, mais comme on dit, « ce n’est qu’un échec si vous n’en tirez pas les leçons ».

Philippines backpacking, backpacker philippines, backpacking philippines, travel backpack philippines, backpacking route philippines, philippines backpacking route, philippines backpacking budget, backpack in philippines, backpack the philippines, backpacking in the philippines, philippines backpacking route, backpacking in philippines, backpacking philippines seul, routard philippines itinéraire, backpacking philippines blog, backpacking around the philippines, philippines backpacking guide, backpacking bohol philippines, backpacking trip philippines, backpacking philippines cost, backpacking in the philippines cost, cheap travel destinations philippines, cheap travel in philippines, cheap travel to philippines, destinations de voyage pas cher aux philippines

Cette fois-ci en 2016, c'était un an et demi après l'incident de Bali initial et j'ai eu cette expérience à mon actif. J'étais déterminé à être un nomade numérique. Le désir est né de la peur de ne pas être un nomade numérique, d'être coincé au même endroit. Cet endroit serait très probablement un bureau et je devais éviter cela à tout prix parce que ce n'était pas moi. J'aventurerais certains jours et travaillerais sur le blog pendant d'autres. Un plan simple qui s'est avéré beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît lorsque vous ajoutez un budget incroyablement serré dans les plans.

Le blog avait atteint 15 000 pages vues au cours du deuxième mois et j'avais été, de façon quelque peu surprenante, invité à mon tout premier voyage de presse. Après deux mois de blogging, j'ai été invitée à visiter l'Indonésie avec l'Office du tourisme avec d'autres blogueurs pendant deux semaines. Ce fut un choc. J'ai été payé 1 000 USD et je ne pouvais pas croire que quelqu'un me payait pour vivre l'aventure d'une vie et partager mes histoires et mes photos avec le reste du monde via mes réseaux sociaux. Je faisais ça de toute façon!

Ce voyage m'a fait découvrir de nombreux blogueurs et créateurs chevronnés qui m'ont beaucoup appris et m'ont orienté dans la bonne direction. J'ai pris ce voyage incroyablement au sérieux. J'ai posé beaucoup de questions à d'autres blogueurs, j'ai appris des photographes et j'avais faim de m'assurer que ce n'était pas la seule opportunité que je recevrais. Je ne l'ai pas pris pour acquis et j'ai travaillé mon cul. Lors de ce voyage, nos exigences étaient de 1 publication Instagram par jour et de 4 articles de blog. J'ai livré quatre fois plus que les exigences, blogué quotidiennement depuis notre bateau de croisière et remis des centaines de sélections de photos à l'office du tourisme à la fin du voyage. Vous faites votre propre chance.

Septembre 2016:

Après ce voyage, ma relation avec Jess, ma petite amie à l'époque, a pris fin. Elle avait initialement participé au démarrage du blog avec moi et vous pouvez toujours voir certains de ses articles de blog et des photos d'elle tout au long du blog. Nous sommes partis en bons termes mais après trois ans ensemble, cela a été un choc pour le système et j'étais maintenant seul dans toutes les facettes de ma vie.

J'ai été plongé dans une vie de blogs de voyage en solo et j'ai commencé avec une semaine de surf sur canapé avec un inconnu en Thaïlande. J'ai partagé un lit dans une chambre d'une chambre avec un inconnu dans la jungle de Koh Samui. Je pense que c'était ma façon de m'accueillir dans l'aventure. Passez de zéro à cent en un clin d'œil.

Le blog avait maintenant quatre mois et recevait 20 000 vues par mois. À ce stade, j'ai commencé à rechercher des termes sur Google, comme « combien de pages vues sont bonnes pour un blog ». Il s'est avéré que je me débrouillais très bien pour seulement un blog de 4 mois. Cela ne m'avait pas rapporté un centime, mais je faisais de la création de contenu sur Instagram et gérais également un certain nombre de comptes Instagram en tant que bousculade. J'ai tourné du contenu pour des fabricants de bracelets pour 8 $ la photo. Ce n’était pas glamour mais vous l’avez fait. Je bousculais pour rester à flot. J'étais en train de gagner du temps Mon flux Instagram avait l'air amusant cependant!

ao nang à railay, ao nang ou railay, guide ao nang, restaurants ao nang, ao nang resort, ao nang street food, ao nang choses à faire, railay krabi, railay krabi thaïlande, railay escalade, railay restaraunts, railay à ao Nang, point de vue Railay, Phra Nang, grotte Phra Nang, Phra Nang Beach Krabi, Phra Nang Beach Railay, Phra Nang Beach Railay Thaïlande, Phra Nang Beach Krabi Thaïlande, Phra Nang Cave Beach Krabi, Phra Nang Krabi, activités Krabi, climat de Krabi, krabi meilleur moment pour visiter, krabi emerald pool, krabi emerald pool tour,

Je n'ai pas vraiment collaboré avec un hôtel, à part quelques-uns ici et là qui me sont venus. Je n'ai pas pris la peine de les chercher. La scène des influenceurs n’était pas tout à fait ce qu’elle est aujourd’hui et je suis resté dans les auberges de jeunesse ou chez l'habitant bon marché. J'ai passé mon temps dans des aventures sans prendre de photos et créer du contenu en échange de complexes hôteliers de luxe. C’est des échanges à court terme, je jouais le long jeu. Documenter des centaines de lieux que je classerais plus tard en premier sur Google, tandis que d'autres blogueurs et créateurs de contenu faisaient la promotion d'hôtels pour des séjours gratuits occupant beaucoup de leur temps. Rien n'a beaucoup changé.

Mon objectif avait toujours été de gagner 800 USD par mois car je savais que je pourrais vivre de cela facilement dans la plupart des pays asiatiques. Je pensais que ce serait une belle vie. J'ai atteint cet objectif grâce à ma création de contenu et à mes revenus Instagram chaque mois, sauf un au cours de ma première année sur la route. Le blog n'était pas encore monétisé et j'y passais chaque instant. Avec le recul, cela semble un peu fou. D'où ai-je obtenu cette foi aveugle? Je pense que le fait qu'il y avait une corrélation directe entre l'effort que j'ai fourni et la croissance du blog m'a montré que si je continuais à travailler dur, mon blog, les pages vues et le potentiel de gain le seraient aussi. Finalement, tant que je pouvais financer mes voyages, j'étais heureux.

Pierre de chevauchement, Pierre de recouvrement, Pierre de surplomb, Pierre de surplomb, Pierre de chevauchement Koh Samui, Pierre de chevauchement Ko Samui, Attractions de Koh Samui, Point de vue Koh Samui, Point de vue Alma, Points de vue Koh Samui,

Décembre 2016:

À la fin de l'année, j'avais fait du sac à dos dans toute l'Asie du Sud-Est sur les sentiers touristiques populaires vers des pays comme les Philippines, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande, l'Indonésie et le Vietnam. Je n'étais pas un vétéran du voyage, mais vous acquérez quelques compétences lors de votre premier voyage en sac à dos. Vous apprenez un peu sur vous-même et sur le monde, mais vous vous rendez compte qu'il y a beaucoup plus que vous ne savez pas. Je n'avais jamais dépensé plus de 800 $ USD en un mois.

Le blog avait atteint 50 000 pages vues par mois à la fin de 7 mois sur la route. Je suis rentré à la maison pour Noël, puis je suis reparti pour la nouvelle année. Cette fois, je me sentais comme un voyageur. Je n'étais plus le novice ou la recrue pendant mon voyage en Inde, au Sri Lanka et au Népal.

jaipur photos

jaipur photos

Avril 2017:

J'ai parcouru le camp de base de l'Everest et survécu aux chaleurs étouffantes de l'été indien à Varanasi. Chaque jour, j'étais submergé par de nouveaux sites, aliments et cultures. Mes jours ressemblaient à des semaines et mes mois à des années. Ma vie était devenue une surcharge sensorielle de la meilleure façon possible. Je vivais. Je bousculais dur comme je le fais encore à ce jour. Je fais rarement la fête et remplis mes nuits d'écrire des blogs, d'organiser et de retoucher des photos ou de planifier des voyages. C'est un instinct naturel de travailler dur, d'atteindre et de planifier un objectif plus grand. Vous célébrez rarement un objectif atteint, vous réalisez simplement que vous auriez dû en fixer un plus haut. Ne vous méprenez pas, j'ai apprécié de nombreux moments monumentaux, mais j'ai également le désir insatiable de toujours pousser plus loin.

Exactement deux ans plus tôt, lorsque j'ai écrit sur ma première année en tant que blogueuse, j'avais l'impression de voyager depuis cinq ans. Aujourd'hui, il semble avoir dix ans. La vie n'a jamais été aussi pleine d'aventures.

Après un an de blog, le blog Journey Era était lu 80 000 fois par mois. J'y consacrais tous mes efforts. Je n'avais toujours pas gagné un cent du blog et j'y travaillais intensément depuis un an. Je ne me préoccupais pas des affiliés ou des annonces. Mon blog grandissait à un rythme incroyable et je savais que c'était parce que je bloguais sur des lieux, pas sur des hôtels. Je documentais l'aventure sans répondre à ce qui était populaire. C'était parce que je voyageais d'une manière relatable, pas sur des voyages de presse organisés sans arrêt. C'est parce que j'écrivais tout mon contenu et que je visitais tous les endroits que je recommandais.

Quand je repense à ce processus, je suis extrêmement fier de ma détermination durant cette période. Ce fut une période difficile. Je me suis soutenu quand il n'y avait personne qui savait vraiment ce que je faisais. Bien sûr, il y avait des gens qui me soutenaient, mais personne ne connaissait vraiment les chiffres, les statistiques, le temps que je mettais. Même mes parents se demandaient silencieusement où tout cela allait.

J'ai fait beaucoup de broyage en solo pendant cette période et 2017 m'a beaucoup aidé à grandir. Je vais être honnête, je pense qu'après 2016, j'étais un peu fragile. À la fin de 2017, je me sentais beaucoup plus sûr de moi et acceptais qui j'étais. Je faisais confiance au processus et bien que j'avais des craintes et des doutes, je savais que vous récoltez ce que vous semez. Avoir une foi aveugle en vous-même et croire en vos rêves est une pensée amicale, mais rarement mise en pratique.

Mai 2017:

Je me souviens m'être assis dans un café à San Marcos, une ville au bord d'un lac au Guatemala, et avoir placé des annonces sur le blog Journey Era. Je me souviens encore du canapé, de la musique et de l'odeur. Cela faisait 14 mois de blogs et il était temps de monétiser le blog. Il n'y avait pas de fête ni même de personne à raconter. Je me suis juste assis là, j'ai cliqué sur le bouton et les ai installés et c'est tout. J'ai fini mon café et je suis parti.

C'était en mai 2017 et 100 000 vues frappaient mon blog par mois et les choses allaient commencer à devenir intéressantes. J'avais atteint six chiffres dans les vues de blog en un peu plus d'un an de blogging en tant que blogueur solo. La majorité des vues provenaient de Google et non des médias sociaux, malgré ce que la plupart auraient pu deviner. C’était tout un exploit dont je suis fier.

J'ai été invitée à un voyage d'une semaine avec Royal Caribbean dans le cadre d'une campagne payante. Elle a été suivie d'une campagne aux Philippines, au Sri Lanka et en Australie. Construisez-le et ils viendront avait été le mantra dès le premier jour. Je n’ai toujours pas présenté de présentation aux entreprises de nos offices de tourisme pour des voyages. J'ai juste fait mes propres voyages jusqu'à ce qu'un e-mail soit envoyé et si cela ressemblait à une opportunité amusante, je suis parti.

J'ai essayé d'accepter uniquement les voyages de type aventure mais j'ai toujours vraiment apprécié les voyages indépendants. J'ai apprécié les voyages où j'ai fait le tour d'une nouvelle région, en explorant les attractions naturelles, en restant dans les auberges et en le découvrant par moi-même. Documenter tous les spots d'une ville ou d'une région est devenu ma marque de fabrique. Je suis allé en profondeur, d'autres non. Je suis resté un mois au même endroit et j'ai essayé de tout visiter.

J'ai équilibré ma vie entre voyages médiatiques et voyages indépendants. Je n'ai jamais présenté de candidature à une entreprise ou à un office du tourisme et je ne le fais toujours pas. S'il y avait un voyage, j'étais invité, c'était super. Sinon, je choisirais un endroit et je suis allé l'explorer et documenter mes aventures. C'était un équilibre qui m'a aidé à garder ma vie et mes voyages en échec.

caraïbes royales, croisière royale des caraïbes, allure des mers, navires de croisière royaux des caraïbes, ligne de croisière royale des caraïbes, croisière caraïbes, allure royale des caraïbes des mers, blog des caraïbes royales, les caraïbes royales, excursions sur la côte royale des caraïbes, croisières aux caraïbes, croisière caraïbes royales, critiques caraïbes royales, allure royale des caraïbes, ms allure des mers, allure des mers, allure des mers royal caraïbes, allure des mers

Décembre 2017:

À la fin de 2017, j'avais travaillé sur de nombreuses campagnes et adapté mes voyages indépendants entre ces campagnes. J'étais payé pour voyager pendant ces campagnes et travailler simultanément avec d'autres marques en cours de route. Le blog générait des revenus publicitaires considérables et je ne craignais plus d'atteindre l'objectif de 800 USD par mois. Cependant, je me souciais encore peu de l'argent. J'ai continué à vivre avec moins de 800 $ par mois et c'était souvent beaucoup moins à cause des campagnes auxquelles je faisais partie.

Je recevais quotidiennement des e-mails et des messages sur Instagram me remerciant de les avoir incités à poursuivre leurs rêves de voyage ou à voyager vers une nouvelle destination. C'était incroyable car c'était souvent vers des destinations que les gens n'auraient pas visité autrement. Mes lecteurs appréciaient aussi les voyages aventureux!

Je pense que beaucoup d'entre vous ont raconté mon histoire de se sentir perdu pendant la dernière année d'université ou d'école. Le 9-5 régulier ne plaît pas à tout le monde, mais il est difficile de se frayer un chemin dans une voie alternative. Cela semble être un ÉNORME saut ou un risque alors qu'en réalité ce n'est pas si dramatique En fin de compte, il vous suffit de poursuivre quelque chose sans relâche malgré vos doutes et vos craintes. Cela nous ramène à ma théorie, «Faites en sorte que l’échec fonctionne contre vous». Soyez si passionné par tout ce que vous choisissez que l'échec devra être une bataille difficile pour vous abattre. Ne laissez rien au hasard et mettez votre cœur dans le projet de votre choix.

NT PHOTOGRAPHY AUSTRALIAN OUTBACK IMAGES

Fin 2017, j'ai décidé de pouvoir aider une poignée de personnes en animant un atelier. J'ai dirigé l'atelier de manière indépendante, sans expérience dans l'organisation de voyages de groupe pour 10 personnes et sans expérience d'enseignement. Je me suis jeté dans le fond. Plus de 500 d'entre vous ont postulé.

J'ai choisi sept créateurs émergents qui, selon moi, avaient le désir d'atteindre leur objectif de devenir un nomade numérique d'ici la fin de 2018. J'ai gardé le coût de l'atelier au strict minimum. C'était important pour moi. Je n'ai pas dirigé l'atelier pour gagner beaucoup d'argent et c'est quelque chose dont je suis fier. Encore à ce jour, je n'ai jamais vu un atelier se dérouler à un prix aussi proche que ça et c'était 10 jours!

Le type de personnes que je voulais dans mon atelier étaient des gens qui n’avaient pas des milliers de dollars à dépenser pour un atelier mais qui étaient déterminés. Je voulais que ces sept personnes soient motivées, aventureuses et engagées. C’est tout ce que j’ai toujours voulu d’eux. Et je les ai trouvés.

Mars 2018:

En groupe de 10, nous avons exploré les îles de Nusa en Indonésie, en nous aventurant de jour et en organisant des ateliers de nuit. C'était exactement ce que j'avais espéré. J'ai aidé cette équipe pendant des mois avant l'atelier et j'ai continué à travailler avec eux et à les aider dans leur voyage vers une vie de liberté. L'un d'eux n'est pas un blogueur professionnel et quatre autres sont devenus des entrepreneurs prospères de différentes manières.

Au cours de la première partie de 2018, j'ai fait de la randonnée à Kauai pendant un mois et j'ai créé le guide de randonnée numéro un et j'ai également travaillé sur une campagne pour l'Office du tourisme du Queensland sur la Grande Barrière de Corail.

J'ai continué à bousculer incroyablement fort. C’est quelque chose dont je suis fier et je sais que c’est l’épine dorsale de mes progrès. Dans tout ce qui s'est passé au fil des ans, le facteur le plus important a été la cohérence. Dans les moments difficiles, j'ai persisté. Dans les moments faciles, je suis resté concentré. Vous ne vous laissez jamais descendre trop bas ou trop haut. L'équilibre est la clé.

cairns images, cairns photo, cairns photos, cairns pictures, cairns gallery, gopro cairns, pictures of cairns australia, cairns photo gallery, cairns pics, gallery cairns, cairn photo, cairns post photos, cairns photographic society, photos of cairns city, cairns gopro, cairns australia foto, photos cairns

chutes de wailua, randonnée des chutes de wailua, chutes de wailua kauai, cascade de wailua, saut des chutes de wailua, natation des chutes de wailua, sentier des chutes de wailua, directions des chutes de wailua, chutes de wailua hawaii, pouvez-vous nager dans les chutes de wailua, hauteur des chutes de wailua, wailua falls kauai randonnée, randonnée en cascade facile, cascade wailua kauai, chutes wailua kauai, chutes wailua salut, carte des chutes wailua, choses à faire à wailua kauai, randonnée jusqu'aux chutes wailua,

Avril 2018:

Cela faisait maintenant deux ans que j'avais cliqué sur le bouton de publication sur le blog Journey Era. J'avais personnellement écrit près de 400 articles lors d'aventures ininterrompues à travers le monde et maintenant, chaque mois, mon blog a été consulté plus de 330 000 fois par mois.

J'ai toujours eu cette idée que je n'aurais jamais beaucoup d'argent. J'étais d'accord avec ca. Je pense que je venais d'accepter cela et je ne sais pas pourquoi. Bien sûr, cette notion était en relation avec un salaire moyen en Australie, et non dans une perspective mondiale. J'ai eu et j'aurai toujours le privilège avec lequel j'ai grandi de la classe moyenne australienne.

Le blog faisait maintenant six chiffres par an mais je n'en dépensais pas vraiment un centime. Ce n’est pas pour ça que je faisais ce voyage. En fait, je dépense toujours moins de 800 $ par mois et 12 $ ou moins par nuit pour l'hébergement (sauf si je suis en Suisse!)

Je n'avais rien acheté d'autre qu'un drone au cours de mes deux premières années de voyage. J'avais toujours le même appareil photo et le même équipement. Je garde ma vie simple. Tout au long de mes voyages, j'ai vu des gens qui ont un besoin urgent d'argent et aussi des gens qui ont un besoin urgent de moins d'argent (une semaine à Canggu et vous comprendrez ma dérive). L'argent ruine les gens. Je ne le laisserai jamais courir ma vie. La liberté n'est pas d'avoir beaucoup d'argent. Ayez ce dont vous avez besoin et n'en voulez pas plus.

J'ai écrit ceci en avril 2018 pour signer mon examen de 2 ans:

Je me suis construit la liberté financière grâce à un travail acharné et à la bonne fortune, mais ce que j'ai maintenant, c'est la possibilité de changer notre façon de penser. Je veux me placer en deuxième position et avoir un impact positif et durable sur la vie des autres. Comme toujours, les actions sont plus éloquentes que les mots et je lancerai un nouveau projet le jour de mon anniversaire, le 22 octobre.

Voyons maintenant comment s'est déroulée la troisième année! Comme je l'ai dit, les actions parlent plus fort que les mots, alors voyons ce qui s'est passé la troisième année!

Mai 2018

À présent, je me sentais comme si j'avais vraiment perfectionné mes compétences de blogueur. Je me sentais aussi comme si j'apprenais un ensemble de compétences pour explorer de nouveaux endroits avec des difficultés pour les autres. Je pouvais planifier des voyages, planifier des itinéraires et trouver les meilleurs spots avec un haut niveau d'efficacité. C'est presque devenu un hobby pour moi. C'est à ce moment-là que Nic Morley et moi avons choisi Romblon sur la carte aux Philippines. Ce n'était pas inconnu des touristes mais très peu voyagé. Pendant un mois entier, nous avons exploré tous les coins des cinq îles principales de la province et j'ai créé le premier guide de voyage d'aventure complet dans la province de Romblon en anglais. Je bloguerais sur chaque emplacement individuel et ferais ensuite de grands guides compilant les meilleures chutes d'eau, les endroits au coucher du soleil, les sauts de falaise, puis un méga guide avec toutes les informations en un seul endroit. C'est ainsi que j'ai commencé à voyager. C'était le moyen le plus efficace de bloguer pour mes lecteurs et la meilleure stratégie lorsque j'essayais de me classer sur Google. C'est devenu ma marque de fabrique.

Juin a été une période de voyages médiatiques avec un voyage d'aventure en Israël avant un passage dans l'outback australien avec Dan Moore explorant Litchfield et Kakadu. C'est alors qu'on m'a proposé un voyage en Colombie avec Hostelworld pendant une semaine et que je pouvais en apporter un plus. Il était temps de sortir de l'Asie du Sud-Est et de tout mélanger. Josh est venu avec moi et nous avons exploré la Colombie. C'est alors que je me suis engagé à courir. Avec Josh me motivant et mes débuts sur Strava, j'ai commencé à faire des kilomètres parcourus jusqu'à 30 km par semaine.

Après la Colombie, nous devions nous diriger vers le Costa Rica, mais nous pensions que nous nous arrêterions au Panama pendant quelques semaines environ. J'ai fini par passer 100 jours au Panama. Josh est parti après quelques semaines et j'ai continué à explorer tout le pays pour le reste de mon temps. J'ai rencontré des gens formidables du gourou de l'aventure et j'ai fait de mon mieux pour apprendre l'espagnol. J'ai blogué mes aventures quotidiennement, je me suis fait de très bons amis et je me suis sentie chez moi et en paix avec moi-même.

el pianista trail boquete

Je ne sais pas si c'était parce que j'étais de nouveau en voyage solo ou non mais je me sentais inspiré. C’est à ce moment-là, à Santa Fe, au sommet d’une montagne, après une randonnée de quatre heures en sueur par moi-même que j’ai inventé le «sac d’aventure». J'ai ramassé un sac de poubelle lors de ma randonnée et j'ai dit à quiconque s'il faisait de même que je le publierais sur mon histoire. Quelques personnes se sont jointes et c'est rapidement devenu un événement quotidien. Avant longtemps, il y avait des tonnes envoyées car les aventuriers du monde entier voulaient faire leur part.

Je ne m'étais jamais sentie partie d'une communauté depuis si longtemps que je l'ai fait le matin du tout premier Adventure Bag Adventure Day. J'ai appelé des gens de tout le Panama pour nous rejoindre pour une randonnée au lever du soleil et une randonnée l'après-midi où nous ramassions des déchets au fur et à mesure. Nous avons vendu Bodhi Hostel à El Valle de Anton au point que plus de 30 personnes de partout au pays dormaient dans des tentes sur le parking. À 4 heures du matin, nous sommes partis en montagne comme une armée et ce fut le début de quelque chose de grand.

À partir de là, le Adventure Bag est devenu un mouvement et je l'ai appelé Adventure Bag Crew. Nous avons maintenant effectué 10 nettoyages à travers le monde et des milliers de sacs ont été envoyés sur Instagram ou étiquetés. Le mouvement s'est poursuivi au Panama avec un nettoyage massif à Panama. Tout en faisant tout cela, je continue les blogs quotidiens et j'ai créé le plus grand guide de voyage d'aventure au Panama avec de nombreux endroits uniques que même de nombreux habitants n'avaient pas parcourus ou visités. C'était un excellent moyen de mettre en valeur un pays souvent négligé pour le Costa Rica voisin, comme je l'avais prévu. Quelle énorme erreur cela aurait été.

Octobre 2018

Je suis retourné en Asie pour me connecter avec Nic et créer un court métrage épique. Nous avons fait le tour de Java Est pendant 10 jours et créé un court métrage sur mon voyage jusqu'à présent en collaboration pour Polarpro. Vous pouvez consulter le résultat final ci-dessous.

Novembre et décembre 2018

À ce moment-là, je courais depuis un moment et j'ai même terminé un marathon par moi-même dans les collines du Panama. Je courais 50 km ou plus par semaine et Josh Lynott et moi nous étions inscrits au Bali Hope Swim Run pour collecter des fonds pour moderniser le centre de recyclage de Nusa Lembongan. Je commençais à être entouré de gens qui faisaient de grandes choses, qui faisaient des impacts, qui collectaient des fonds et aidaient les autres. J'apprenais et absorbais autant de connaissances que possible de tout le monde pendant que je continuais à pousser avec le Adventure Bag Crew.

L'épreuve de natation était une course de 21 km et 3 km de natation, mais divisée en sections alternées. Josh et moi avons mis en place un bloc d'entraînement solide d'un mois à Moalboal, Cebu, aux Philippines. L'épreuve de natation était une course de 21 km et 3 km de natation, mais divisée en sections alternées. Vous avez nagé dans des chaussures et couru dans des chaussures mouillées.

Je me suis cassé la main cinq jours avant l'épreuve de natation. Nous sommes arrivés troisièmes. L'équipe a amassé 40 000 $ pour le centre de recyclage et ce fut un moment formidable et une expérience d'apprentissage.

BALI HOPE SWIM RUN

Janvier 2019

Je suis retourné en Australie-Méridionale comme à chaque Noël pour être avec ma famille. J'aurais pu me détendre à ce stade, mais Jackson classique, j'ai décidé de passer 2 mois à parcourir chacun de mes 600 articles de blog et à mettre à jour les informations, en ajoutant des liens d'affiliation pertinents comme des hôtels ou des liens d'activité et en améliorant le référencement car beaucoup d'entre eux ont été écrits quand j'en savais moins sur les blogs. C'était incroyablement ennuyeux et très difficile, mais j'ai triplé mon revenu passif mensuel avec seulement 2 mois de travail.

Cela a fait un début d'année lent mais un bon repos et récupération pour le corps et l'esprit et une chance d'apprécier la famille et les amis qui sont souvent négligés avec du temps de qualité pendant que je suis en voyage dans le monde entier.

J'ai continué à nettoyer les plages et Adventure Bag Crew a commencé à grandir. Le blog touche désormais plus de 450 000 personnes par mois.

Février 2019

J'ai réussi à obtenir une station balnéaire incroyable appelée Pulo Cinta pour faire une collaboration avec moi pour le 60e anniversaire de ma mère. C'était mon premier voyage de l'année et j'ai été ravi de pouvoir partager cette partie de ma vie et du temps de qualité tous ensemble en famille au milieu de l'océan. Après ce séjour relaxant, mon année débuterait officiellement et, comme toujours, ce serait une succession de hauts et de bas.

Mars 2019

Tout au long de cette année, j’ai créé «Project Lombok». Je collaborais avec la salle de classe de l'espoir dans leurs efforts après le tremblement de terre à Lombok. J'ai promu un voyage où j'emmènerais 10 de mes abonnés pour un voyage de 8 jours à Lombok pour 1500 $ USD par personne. Le 8e jour, nous visiterions deux écoles pop-up que leur argent avait financées pour la construction. L'idée était qu'au lieu de gagner de l'argent pour organiser le voyage, 100% des fonds iraient aux écoles et aux hôtels, et les voyagistes parraineraient le voyage. 100 personnes ont posé leur candidature et nous avons mis l'équipe en marche.

Nous avons également créé une campagne sociale dans le but de collecter 100 000 $ supplémentaires pour construire sept autres écoles pop-up pour les communautés du nord de Lombok. J'ai beaucoup appris du fondateur Duncan Ward et nous avons discuté quotidiennement. Il est devenu un peu un mentor pour moi, m'apprenant à naviguer dans les situations.

Au moment où j'écris ceci, la campagne commencera dans deux semaines et le projet Lombok débutera également dans deux semaines. Cependant, je me suis rendu à Lombok en mars pour visiter les écoles et organiser ma société de voyages et les sponsors de l'hôtel pour le voyage.

Avril 2019:

Je suis retourné aux Philippines et Josh m'a rejoint peu de temps après. Je me remettais lentement d'une tendinite aux ischio-jambiers mais la course était toujours en cours. Je m'entraînais pour le Bali Hope Ultra Marathon en mai et je gardais mes espoirs en ne parcourant pas trop de kilomètres mais en se développant lentement. Josh et moi avons fait un voyage à Coron pour Big Dream Boat Man et Casa Fidelis avant de partir pour El Nido pour collaborer avec le Clean Cliffs Project et Redbull avec Red Bull Cliff Diving.

Je n'aurais jamais imaginé que le blog serait actuellement à 640 000 pages vues par mois. Je suis reconnu plusieurs fois par jour aux Philippines à cause de mes guides de voyage ou d'Instagram et c'est toujours assez drôle pour moi. Le blog gagne beaucoup, mais comme toujours, c'est comme d'habitude car je reste dans un logement de 12 $ ou moins, sauf s'il s'agit d'un voyage médiatique ou d'une situation particulière. Je voyage avec un budget car c'est le moyen de garder votre liberté. La simplicité est la liberté. Gardez les choses simples et ne faites jamais tourner votre vie autour de l'argent.

Mai 2019:

Après beaucoup de préparation et de planification, j'ai posé le pied sur Lombok et en quelques jours mon groupe était arrivé et nous sommes partis pour une semaine pleine d'aventures dans les montagnes et le long de la côte de cette belle île d'Indonésie. Le projet Lombok était une semaine où chacun des participants du voyage d'aventure a payé des frais de 1500 $ USD pour participer à la visite d'aventure. 100% de ces frais sont allés à la construction de deux écoles pop-up indispensables dans la région dévastée par le tremblement de terre du nord de Lombok. J'ai réussi à financer les frais du voyage en nous faisant héberger par des gens en échange d'un blog et d'une promotion sur les réseaux sociaux. Le reste que je n'ai pas pu couvrir, comme les chauffeurs de fourgonnette et certains hébergements que j'ai couverts. Au total, les frais de voyage n'étaient que de 2500 $ AUD, que j'ai couverts et tous les frais de voyage de chaque participant ont été regroupés pour faire un don de 15000 USD à Classroom of Hope pour construire les salles de classe pour les deux écoles pop-up. La semaine d'aventure a été incroyable et une grande ambiance, qui a été couronnée par notre visite dans les écoles, où nous avons eu une petite cérémonie et avons pu voir ce que notre argent avait financé et l'impact que nous avons eu. Ci-dessous, une courte vidéo de la semaine que Nic est venu créer.

Après le projet Lombok, j'avais besoin d'un peu de temps pour me détendre mentalement, car il avait été fastidieux de créer l'idée et de l'exécuter sans aide extérieure. Je ne suis pas un planificateur d'événements ou un planificateur de voyages, j'ai donc simplement utilisé mes compétences en matière de voyages pour naviguer du mieux que je pouvais tout au long de la semaine. Je me suis dirigé vers Bali pendant une semaine et j'ai commencé à me concentrer sur la course à pied tous les jours et à me mettre en forme pour le prochain ultra-marathon pour la collecte de fonds Bali Hope Ultra. C'était dans trois semaines et au milieu de ces trois semaines, j'ai fait un voyage de travail au Pérou pour filmer une campagne avec leur office de tourisme.

Malheureusement, la catastrophe a frappé et ma blessure à la hanche à partir de l'âge de 16 ans est devenue insupportablement douloureuse et elle était si forte que j'ai décidé que je n'avais pas d'autre choix que de me retirer de l'ultra-marathon. J'étais super déçu mais c'est comme ça que la vie se passe parfois. I still headed off to Peru for the 4-day trip but after that trip, I headed back to Adelaide to get double hip surgery, which was the same procedure as I had 11 years ago when I was 16. The Peru trip was quite strange due to it being incredibly short but that is how the industry goes sometimes. I was paid a good wage for the four days and got to see Macchu Picchu, do some bungee jumping and get a small taste of Peru, ready for a return to travel the country properly at a later date. I also managed to have business class flights to and from Peru from Bali so that was a first for me and only something I had requested due to the ultra-marathon I was meant to be in days later.

July 2019:

I spent 50 days in Adelaide, Australia getting both of my surgeries and recovering from each. It’s a small arthroscopic surgery so you can walk out the next day, albeit a bit stiff. They say not to run for 3-4 months and no sharp movements for even longer so it is quite a slow recovery. I used that 50 days in Adelaide to smash the backlog I had on my blog. Just like the previous Christmas when I had done 40 days of optimizing old posts, this paid dividends big time. The biggest lesson I’ve learned after four years is that I should enjoy where I’m at and creating a backlog is okay if there is too much going on.  Then whenever it feels right to have a down period, there’s an injury or a limiting circumstance (like Corona Virus in 2020), I use that time to catch up, optimize and do all the things that allow me to be able to profit off enjoying my adventures.

The blog had now entered a stage where it had been earning six figures for almost two years and it was growing in a linear fashion towards half a million a year although not quite there at this point. Booking.com and Mediavine were my two mainstays as income earners through hotel referrals and the display advertisements on my blog. Another 18 different affiliates all played their part in my income but those two were the big constants.

I didn’t want to spend much more time in the Adelaide winter so I set off on a trip to Turkey for some sun, a new country, to continue my hip rehab and to catch up with an old friend. I hung out here for ten days by the coast and didn’t blog, didn’t shoot just kind of hung out. Not normal for me but it was a fun time. I then transitioned to base myself in Cappadocia for the next ten days and slowly eased myself back into some decent mileage walks and eased myself back into taking photos and blogging… by writing one of the biggest blog guides to Cappadocia ever.

August, September, October 2019:

I’d dropped the idea many times over the year about going on a hiking focused trip but finally, it was time to do it. Was two months after my hip surgeries the best time for that? Probably not but off we went. I headed over to Switzerland, which was my first time in Europe properly since a 3-day visit to Greece and a soccer trip as a kid. I hadn’t really been to Europe much at all.

I didn’t really have a big plan except I wanted to hike most days. I didn’t have gear, know-how or where was best to base. I basically just made a list of hikes and started ticking them off. My hips gave me a bit of trouble in the early months but then by the time I left Switzerland a few months later they had calmed themselves down and had strengthened.

There were multiple phases throughout this Swiss trip. Josh joined me for the first month, Pema joined me for another month and there was a one-week stint in the middle of the three months where I went to Alaska for my second time working with Royal Caribbean as a content creator on their ship. However, for the most part, it was 4-5 hikes per week as the constant throughout the trip. I had made a list of 50 hikes and I was slowly ticking them off on my way to creating the largest and most detailed blog post about all of the hikes in Switzerland. Of course, I was documenting each one with a blog post but my main goal was to create one large blog about all of the top hikes in Switzerland (for average hikers, not climbers).

I really began to love the physical challenge and Switzerland is just on another level. Their 10-year-olds are more adventurous than most adults around the world so you quickly adapt and grow into your potential surrounded by so much adventure and outdoor vibes. I had a really great time in Switzerland and it was another great example for me that staying somewhere for longer is the best way for me to travel to have some sort of stability, enjoy the place in the best way I can and also beneficial for the depth of blog content.

November 2019:

By now, I had almost five months of recovery since my surgery, albeit a very active recovery with 50 hikes in 90 days during my Swiss operation. I was feeling good, which was lucky because Josh and I set off on a tourism board trip to Papua New Guinea. It was meant to be just 10-days, but I was able to have them extend the trip so we could hike the Kokoda Track and Mount Wilhelm (the tallest peak in Oceania) as well as visit the coastal regions. It was fun to be adventuring with Josh again and it was a very laidback gig that meant we could shoot at will and we created some content for the tourism board that they were stoked with and in quantities, they couldn’t believe.

The trip to Papua New Guinea was as epic as it was challenging physically with an awesome 8-days on the Kokoda Track backed up almost straight away by climbing the tallest peak in Oceania at 4,508 meters. We then explored some of the most untouched coastal regions in the world to cap off an epic adventure.

December 2019:

I headed to Siargao in the Philippines after Papua New Guinea for a bit of a break and to help out Josh with his second workshop. It was exactly two years since my first trip to Siargao, which was a bit of a turning point for me and became one of my most popular destinations on the blog due to the way I went about things. I love Siargao and it taught me a lot so it is a sentimental place for me. This time, Siargao taught me that riding the bike is something I want to do more often. I rented a mountain bike and rode it everywhere clocking up over 100km a week and never taking the moped anywhere. It was great fitness and something I would carry on into 2020.

I checked out quite a few new spots on Siargao and added them to my huge guide. It was great to watch Josh’s workshop unfold and see him going all-in on his project.

December 2019 & January 2020:

This journey has taken me all over the world and sometimes I just pick a place of a map while at other times there is a need to visit a location. In December I headed to Hong Kong for a month of hiking and to create an epic guide to the best urban and rural hikes I could find. However, I was also there for a couple of meetings to open Hong Kong bank accounts and a few other business type meetings to finalize the structure of Journey Era Ltd. Basically it was a whole lot of forms, meetings and I even walked around in a suit for a day or two to make it all happen.

My job is pretty adventurous but whenever you are earning money there are lots of hoops to jump through for business structure, taxes, accountants and so forth. I usually try and avoid most of that but there are certain boxes that need to be ticked and Hong Kong was where I got that done. I spent 90% of my time up in the mountains while in Hong Kong and it was a truly epic place to hike with lots of city views. It was kind of cool to wear a suit one day and then be up on a summit looking down on the craziness of the city the next. It was pretty cool to give people a new perspective of Hong Kong other than just shopping and the city so I think a lot of people were surprised at how many epic hikes there were.

January 2020:

A new decade began in Hong Kong but I spent most of January back in Australi visiting family and friends. It was a brief spell but always good to be back at home. I didn’t make many plans for the year ahead and had hardly any press trips or collaborations on the horizon. For a while now, I had been putting the blog first and it showed. It was earning me 95% of my income and I wasn’t relying on Instagram campaigns or product collaborations, which was very nice as they can be a bit stressful. This is basically what January looked like for me: A bit of travel, a bit of blogging and a bit of recharging.

February 2020:

I’d been renting an apartment in Cebu for over a year now but I decided to relocate from my Moalboal base to Cebu City so it was easier to come and go from the airport on Mactan Island. This meant I had to go down to Moalboal and hand back the apartment and then find and rent an apartment in Cebu City. It’s a bit hectic living in the city but I’m only there in between trips and use it as a bit of a base. I really very little in that apartment except for a few loose possessions and my bike, which I transit around the city on. I managed to rent a small studio near Ayala mall for ab0ut $5000 a year so that is just part of traveling full-time and running an online business. I rode my bike a lot this month and began to run again clocking 20km a week of running and more than 100km a week of riding. I did a few little explorations around Cebu but for the most part, I took I smashed out the blogs at coffee shops writing about 40 blogs in the 21 days I was in Cebu.

March 2020:

March was the first month of 2020 that I really did some serious travel. I set off with Klook to do a 3-week tour of Kyushu in Japan. Two of those weeks were solo but the last week was with Klook and Jorden actually joined onto the tour, so it was cool to catch up with him. Kyushu was all about volcanoes, hikes waterfalls and hot springs so it was an awesome time albeit very cold. This was right about when the Corona Virus starting to cause world-wide panic but was still on the rise and the world wasn’t in full lockdown yet.

After Kyushu, I headed off to Lombok, Indonesia. The airports were already a bit strange and tensions were high. Face masks were everywhere and little did I know, this would be the end of travel as we know it for quite a while. I was in Lombok for Project Hiu, which is a shark conservation trip that turned out to be awesome. Project Hiu translates to Project Shark and it was something I had been following for quite a while due to it being based on Lombok and led by the wild, ‘Shark Girl’, Madison Stewart.

The idea of Project Hiu began years ago with Madison Stewart, a passionate shark conservationist. The premise of the project is to provide an alternative income to shark fisherman from Lombok via her Project Hiu tourism-based trips so that they no longer need to go shark-fishing and sell the shark fins to China and Hong Kong. As part of the trip the shark fisherman took us out on their boat to go sightseeing and it was just a really fun vibe with a great crew of people.

April 2020:

Well, here we are. After four years of travel blogging. I’ve found myself back to Adelaide, Australia taking shelter from the lockdowns that suddenly clamped down on all global travel. I had 14-days of self-isolation and then was allowed into the community but everything is still pretty much locked down or closed. My blog is earning 5% of what it was a month ago but that will come back when the searches come back on Google, which will return to regular volume when travel is normalized again. That is, of course, assuming this is all temporary. It’s a bit of a bizarre way to finish this four-year story but it is what is and we move in forwards the best way we can. Luckily, I’ve basically saved every cent I’ve ever earned so financially I’m fine and I’m in great health so I’m positioned well to survive on all fronts. I’m spending this month with my family in Adelaide as I wait to see how the world reacts to this pandemic and what travel will look like for the rest of 2020.

Thanks for reading this far.  I hope it gave you some insight into how this journey has unfolded and where it all began.

I’m thankful to my parents and sister for supporting me throughout my travels. I’m thankful to all of my friends and those awesome champions I have met around the world. Finally, I am thankful to all of you guys for supporting me at every stop along the way.

This is one damn big adventure. This is my Journey Era.

sri lanka photo, sri lanka pictures, SRI LANKA PHOTOS, SRI LANKA PICTURE GALLERY, SRI LANKA IMAGES BEACHES, SRI LANKA IMAGES, SRI LANKA PHOTOS DOWNLOAD, BLUE PHOTOS SRI LANKA, SRI LANKAN IMAGES, SRI LANKAN BEAUTIFUL PLACE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *